Le Festival du film documentaire Full Frame annonce sa programmation - Exclusif

Plein cadre



Ken A. Huth

Le Full Frame Documentary Film Festival annonce aujourd'hui la programmation de sa 22e édition, qui se tiendra à Durham, en Caroline du Nord, du 4 au 7 avril. Le festival donnera le coup d'envoi avec “; American Factory, ”; le smash critique de Sundance qui a été repris par Netflix. Le festival 2019 rendra hommage aux films ’; co-directeurs, Steven Bognar et Julia Reichert, qui comprend une rétrospective organisée du travail des deux collaborateurs.



25 longs métrages seront projetés en compétition dans la catégorie New Docs, ainsi que 21 courts métrages. Inclus dans sa gamme de compétiteurs, le premier long métrage “; The Watson ’; s Hotel. ' De plus, les premières américaines incluent «Titixe» de Tania Hernández Velasco et «Mossville: When Great Trees Fall» d'Alexander John Glustrom.



Les films de compétition sont admissibles à des prix avec jury offrant une valeur combinée de 55 000 $ en prix en argent. Full Frame est également un événement de qualification pour le PGA Award du meilleur producteur de documentaire et un festival de qualification aux Oscars pour le court métrage documentaire.

«Usine américaine»

En plus des 46 films de New Docs, le festival est connu pour son large éventail de discussions de groupe et présentera également 21 films hors compétition (appelés le programme invité), y compris le documentaire Aretha Franklin “; Amazing Grace. ”; Au total, le festival de cette année présentera 46 longs métrages et 21 courts métrages de 28 pays, sélectionnés parmi près de 1 700 candidatures.

“; Ces sélections sont ressorties d'heures d'examen et de discussions intenses au sein de notre équipe de programmation, ”; écrit Sadie Tillery, directrice artistique plein cadre. ”; Ce sont des films qui mettent en relation les téléspectateurs avec les expériences des gens du monde entier. Même ces titres qui se concentrent sur le passé illuminent le monde dans lequel nous vivons maintenant. Les films soulignent également les nombreuses approches différentes que les cinéastes adoptent dans ce travail essentiel et souvent éthique. Je suis fier de la programmation en tant que collection, mais je suis très enthousiasmé par la façon dont les films du festival de cette année existent en conversation les uns avec les autres et par la manière dont ils existeront en conversation avec les membres du public ce printemps. ”;

Full Frame poursuivra également sa tradition d'inviter un cinéaste à organiser un programme thématique spécial. Pour cette année, le festival, nominé aux Oscars dans le comté de Hale ce matin, ce soir ”; le réalisateur RaMell Ross a mis en place un programme intitulé “; Some Other Lives of Time, ”; qui explore les modes poétiques de la narration en mettant en évidence des films documentaires qui offrent des expériences idiosyncratiques - des films qui créent un espace pour que les spectateurs se promènent dans leur propre imagination pour créer des liens et du sens.

L'horaire complet des films et des événements sera disponible en ligne le jeudi 14 mars. Les laissez-passer du festival et les forfaits de billets sont disponibles jusqu'au vendredi 15 mars.

NOUVEAUX DOCS

'Tout inclus' (Réalisateur: Corina Schwingruber Ilić)
Suisse
2018, 10 minutes

Ce short surréaliste nous emmène à bord d'un immense navire de croisière où les clients participent à des toboggans et des tyroliennes, des compétitions et des danses organisées, se déplaçant à travers les attractions de ce carnaval flottant en succession prescrite.

“Toujours en saison” (Réalisateur: Jacqueline Olive)
États-Unis
2018, 89 minutes

En 2014, l'adolescent Lennon Lacy a été retrouvé suspendu à une balançoire à Bladenboro, en Caroline du Nord.Les circonstances de sa mort font écho à la longue horreur du lynchage dans le sud des États-Unis et croisent les histoires de deux autres communautés en quête de justice et de réconciliation.

«La femme de l'ambassadeur» (Réalisateur: Theresa Traore Dahlberg)
Suède
2018, 20 minutes

Dans cette gracieuse observation, la femme agitée d'un ambassadeur de France au Burkina Faso rêve d'être une star de l'opéra, inconsciente de son immense privilège.

'Caballerango' (Réalisateur: Juan Pablo González)
Mexique
2018, 60 minutes

Alors que les membres de la famille décrivent leurs souvenirs des événements entourant la mort d'un jeune homme, il faut longtemps pour observer tranquillement, à travers des scènes et des sons, un village mexicain qui connaît la perte progressive de ses modes de vie traditionnels.

«La même chose» (Réalisateurs: Michèle Stephenson, Joe Brewster)
États-Unis
2018, 22 minutes

Pour confronter publiquement l'histoire horrible de sa ville natale, Marianna, en Floride, Lamar Wilson effectue le même trek de 13 milles qui s'est terminé par le lynchage de Claude Neal en 1934.

'Crannog' (Réalisateur: Isa Rao)
Royaume-Uni
2018, 15 minutes

Croyant qu'aucun être ne devrait mourir seul, une jeune femme crée un hospice pour animaux, où les poulets, les moutons et les porcs passent leurs derniers jours dans l'étreinte de sa chaleur et de sa compassion.

«Décennie de feu» (Réalisateurs: Vivian Vázquez Irizarry, Gretchen Hildebran)
États-Unis
2018, 76 minutes

Dans le contexte des manifestations contemporaines de gentrification dans le South Bronx, ce film saisissant et revigorant plonge dans l'histoire de ce quartier épuisé par des décisions politiques racistes et laissé à brûler.

“Snap de Pâques” (Réalisateur: RaMell Ross)
États-Unis
2018, 14 minutes

Dans ce court métrage expressif, un groupe d'hommes en Alabama prépare un porc pour la boucherie. Le soin tendre et la nature rituelle de cette série d'étapes sont capturés à travers des images texturées et des conversations personnelles.

«Edgecombe» (Réalisateur: Crystal Kayiza)
États-Unis
2018, 15 minutes

Les histoires de Shaka Jackson, Doris Stith et Deacon Joyner, résidents de la communauté agricole du comté d'Edgecombe, en Caroline du Nord, mettent en évidence l'esprit de l'endroit où ils habitent, tout en explorant l'héritage durable de l'esclavage dans le Sud américain.

'Quitter la musique' (Réalisateur: Cameron Mullenneaux)
États-Unis
2018, 72 minutes

Un regard tendre mais indéfectible sur un jeune homme atteint de fibrose kystique se préparant, et ses parents, pour la fin, cette chronique de la dernière année de la vie d'Ethan Rice comprend des films personnels et sa musique originale et des vidéos en stop motion.

«Les géants et le lendemain» (Réalisateurs: Malla Grapengiesser, Per Bifrost, Alexander Rynéus) U. première
Suède
2018, 88 minutes

Des images luxuriantes nous emmènent dans l'une des plus petites municipalités de Suède. Situé dans une forêt profonde dans les montagnes, les quelques milliers de personnes dans cette communauté éloignée s'accrochent au tissu de leur existence physique et spirituelle.

'DONNER' (Réalisateur: David de Rozas)
États-Unis
2018, 17 minutes

Avec une conception sonore singulière, ce film documente le révérend retraité Roland Gordon alors qu'il crée des archives sur les murs de son église - une nouvelle histoire visuelle pour la communauté afro-américaine de San Francisco.

'Grincer' (Réalisateurs: Cynthia Wade, Sasha Friedlander)
Indonésie
2018, 80 minutes

Ce regard lyrique et radical sur la vie des habitants de l'est de Java, en Indonésie, explore les ramifications en cours d'une catastrophe de coulée de boue, causée par le forage au gaz naturel, qui a détruit 16 villages en 2006.

'La saison des récoltes' (Réalisateur: Bernardo Ruiz)
États-Unis
2018, 83 minutes

Au milieu de grands changements dans le climat, la technologie et la politique d'immigration, trois personnes naviguent sur les marées changeantes de l'industrie vinicole dans les vallées de Sonoma et Napa en Californie.

«Histoires de loups» (Réalisateur: Agnes Meng) U. première
Le Portugal
2018, 23 minutes

quel est le régime de santa clarita

Du village de Pitões das Júnias dans le nord du Portugal vient une collection de contes effrayants sur les rencontres avec les loups, les conteurs ’; excentricités brouillant les faits et la fiction.

'Nature humaine' (Réalisateur: Adam Bolt)
États-Unis
2019, 107 minutes

Le développement de la technologie d'édition de gènes CRISPR déclenche une discussion explosive sur l'opportunité versus l'éthique au sein de la communauté scientifique et au-delà.

'Le fantôme d'Irène' (Réalisateur: Iain Cunningham) Première nord-américaine
Royaume-Uni
2018, 81 minutes

Iain était jeune quand il a perdu sa mère, Irene. Des décennies plus tard, en l'absence de ses propres souvenirs, il cherche à percer le mystère entourant sa mort. L'animation et les interviews poignantes propulsent cette histoire fascinante vers des découvertes inattendues.

'Ça va être beau' (Réalisateurs: Luis Gutiérrez Arias, John Henry Theisen)
Mexique, États-Unis
2018, 9 minutes

À la frontière américano-mexicaine, les officiers militaires et les agents frontaliers font tout leur possible pour tester la résistance de huit prototypes de murs frontaliers afin de sélectionner un design gagnant.

'Jay moi-même' (Réalisateur: Stephen Wilkes)
États-Unis
2018, 78 minutes

La vie et l'art du photographe Jay Maisel rayonnent de cette pièce de caractère intime qui suit Maisel alors qu'il quitte son studio et sa maison de Manhattan, le bâtiment de la Germania Bank sur la Bowery.

«Rhinocéros» (Réalisateur: David Hambridge)
Kenya
2019, 81 minutes

Au Kenya, une équipe dévouée de gardes surveille le Soudan, le dernier rhinocéros blanc du Nord mâle du monde. Le braconnage effréné a décimé sa sous-espèce, mais l'espoir demeure grâce à ses incroyables soignants déterminés à prévenir et à récupérer les pertes.

'Kolmas Punkt (le troisième point)' (Réalisateur: Alina Taalman) Première mondiale
Estonia, U.S.
2019, 23 minutes

Dans ce court métrage expérimental, les paysages sombres offrent un mystérieux contrepoint aux mots arrachés aux lettres tandis que la cinéaste retrace les mouvements de son grand-père, un marin estonien, dans son voyage pour se connecter avec le passé.

«La vie me dépasse» (Réalisateurs: John Haptas, Kristine Samuelson)
États-Unis
2019, 40 minutes

Face à l'expulsion, trois enfants réfugiés sombrent dans un état de sommeil insensible. Ce syndrome de démission, déclenché par un désespoir existentiel décidément non enfantin, affecte un nombre disproportionné d'enfants réfugiés en Suède.

'Les rois' (Réalisateurs: Bettina Perut, Iván Osnovikoff)
Chili, Allemagne
2018, 78 minutes

Cette vérité astucieuse et mesurée plonge dans la vie quotidienne de deux chiens errants dans un skatepark chilien.

'La vie magique de V' (Réalisateur: Tonislav Hristov)
Finlande, Danemark, Bulgarie
2019, 87 minutes

À la suite d'une enfance traumatisante, Veera se tourne vers le jeu de rôle en direct comme méthode d'autonomisation et d'évasion. Ce film nordique lumineux l'accompagne dans des mondes merveilleux, dont le plus étrange pourrait être le sien.

“Famille de minuit” (Réalisateur: Luke Lorentzen)
Mexique, États-Unis
2018, 81 minutes

«Midnight Family» suit les nuits à grande vitesse d'une famille alors qu'ils gagnent leur vie en conduisant leur ambulance privée à Mexico, en combattant les ambulanciers à but lucratif rivaux dans une ville où le gouvernement fournit 45 ambulances publiques pour une population de 9 millions d'habitants.

'Moment à Moment' (Réalisateur: Mike Attie) Première mondiale
États-Unis
2019, 14 minutes

Après avoir été diagnostiqué avec la maladie d'Alzheimer, Carl trouve utile de retirer le câblage en cuivre des téléviseurs. Sa femme, Susan, crée avec amour des sculptures aux bobines délicates, se tenant au lien profond qui reste dans leur vie.

«Mossville: quand de grands arbres tombent» (Réalisateur: Alexander John Glustrom) U. première
États-Unis
2019, 75 minutes

Frappant et urgent, ce récit déchirant du racisme environnemental suit Stacey Ryan, l'un des derniers résidents restants d'une communauté historiquement afro-américaine, alors qu'il combat un afflux d'usines pétrochimiques dans sa ville.

'Mère patrie' (Réalisateurs: Emily Mkrtichian, Jesse Soursourian)
Arménie
2018, 19 minutes

Dans ce film conçu avec éloquence, les femmes du Nagorno-Karabakh, un territoire contesté entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, travaillent courageusement pour nettoyer les mines terrestres à la suite d'une guerre brutale, combattant les rôles sexospécifiques traditionnels et créant des liens étroits dans le processus.

'Obon' (Réalisateurs: André Hörmann, Anna Samo)
Allemagne
2018, 15 minutes

Akiko, l'une des dernières survivantes du bombardement atomique d'Hiroshima, raconte son histoire dévastatrice à travers une animation complexe et brûlante.

«One Child Nation» (Réalisateurs: Nanfu Wang, Jialing Zhang)

Chine, États-Unis

2019, 85 minutes

Dans ce film courageux et sensible, Nanfu Wang examine l'histoire traumatisante de la politique de l'enfant unique de la Chine. Avec la naissance de son premier bébé, elle commence à remettre en question les propres expériences de sa famille dans le cadre du programme, ce qui ouvre la voie à une exploration plus large de son empreinte durable.

'Une chose en rien' (Réalisateur: Whitney Legge)
États-Unis
2018, 4 minutes

Une brève méditation sur la perte et la résilience qui se déroule à travers les souvenirs des enfants dont les maisons ont été détruites lorsque l'incendie de Tubbs a déchiré le comté de Santa Rosa en Californie en 2017.

'Seulement la lune' (Réalisateur: Maya Cave) Première mondiale
États-Unis
2018, 9 minutes

L'histoire d'un homme péruvien sur l'immigration aux États-Unis et la façon dont sa vie se déroule ensuite est transmise à travers une belle animation, reliant son expérience à la rhétorique politique actuelle.

«Notre chanson à la guerre» (Réalisateur: Juanita Onzaga)
Belgique, Colombie
2018, 15 minutes

En l'honneur du massacre de Bojayá, les villageois colombiens utilisent un rituel de mort poétique qui évoque un lien transformateur entre les âmes vivantes et mortes.

'Hangover' (Réalisateurs: Vincent Rimbaux, Patrizia Landi) Première nord-américaine
France, Brésil
2018, 84 minutes

Dans ce film, qui imite l'arc d'une pièce de théâtre en trois actes, l'art et la protestation s'unissent pour les danseurs et les travailleurs du Théâtre municipal de Rio de Janeiro.

'Sanctuaire' (Réalisateurs: Christine Delp, Pilar Timpane)
États-Unis
2018, 26 minutes

Juana Luz Tobar Ortega, une grand-mère tranquille du Guatemala, s'est réfugiée dans une église de Greensboro, en Caroline du Nord, à l'été 2017. Près de deux ans plus tard, elle est toujours là.

«Peur de révolution» (Réalisateur: Daniel Krikke) U. première
Les Pays-Bas
2018, 72 minutes

Cet examen brut du membre des Derniers Poètes Umar Bin Hassan explore à la fois les triomphes et les démons de cet artiste visionnaire.

«Scènes d'une ville sèche» (Directors: Simon Wood, François Verster)
États-Unis, Afrique du Sud
2018, 13 minutes

Visuellement captivant, ce court métrage examine la pénurie d'eau dramatique au Cap dans le compte à rebours inquiétant jusqu'au jour zéro, lorsque tous les robinets sont fermés.

'Étendue' (Réalisateur: Jay Bedwani)
Royaume-Uni
2018, 13 minutes

Dans des conversations intimes avec ses parents et à travers une photographie glorieuse de ses routines, un acrobate vieillissant considère la fin de sa carrière bien-aimée - son corps peut abandonner la capacité de jouer avant que son esprit ne soit prêt.

«Mille filles comme moi» (Réalisateur: Sahra Mani)
France
2018, 80 minutes

Contrairement à la tradition culturelle, une femme afghane résiliente au début de la vingtaine dénonce publiquement les années de sévices sexuels subis par son père.

'Titixe' (Réalisateur: Tania Hernández Velasco) U. première
Mexique
2018, 62 minutes

Débordant d'images symboliques, Titixe est un montage magnifique et patient de la dernière récolte d'une famille au Mexique.

“L'hôtel Watson ’; s” (Réalisateurs: Ragunath Vasudevan, Nathaniel Knop, Peter Rippl) Première mondiale
Allemagne, Inde
2018, 82 minutes

'The Watson ’; s Hotel' est une symphonie de l'aube au crépuscule de la ville de Mumbai contenue dans un seul bâtiment, la plus ancienne structure en fonte encore en vie en Inde; cette relique autrefois majestueuse du Raj est en train de tomber en ruine près des cours civiles et des hautes cours.

«Bienvenue à Harmondsworth» (Réalisateurs: Felix Bazalgette, Toby Bull)
Royaume-Uni
2018, 15 minutes

Un groupe naïf de touristes se promène dans une ville pittoresque, mais le cadre idyllique ne peut pas effacer ce qui se profile au bord du village.

'Quand tout est de nouveau en ruine' (Réalisateur: Keith Walsh) Première nord-américaine
Irlande
2018, 82 minutes

Tournée sur huit ans, cette ode poétique en noir et blanc aux communautés irlandaises rurales très unies suit l'autoroute à proximité d'un bout à l'autre, documentant les allées et venues de la vie.

«Où se termine la chaussée» (Réalisateur: Jane Gillooly)
États-Unis
2018, 86 minutes

Cette pièce méditative de l'histoire vivante dénoue la relation raciste entre les villes du Missouri de Ferguson (autrefois entièrement blanches) et Kinloch (autrefois entièrement noires) et trace la voie vers le meurtre de Michael Brown en 2014.

'Où nous appartenons' (Réalisateur: Jacqueline Zünd) Première nord-américaine
Suisse
2019, 78 minutes

Cinq enfants divulguent leurs sentiments à propos de leurs parents ’; divorces en prose réfléchie, poétique et humoristique.

«Le conte du jardin d'hiver» (Réalisateur: Simon Mozgovyi) Première nord-américaine
Ukraine, République tchèque
2018, 75 minutes

Valentina Voronina a consacré sa vie à un pavillon de floriculture où elle s'occupe des plantes et gère les réparations de la serre pour la garder vivante et debout. Ce film déchirant suit sa transition quand on lui demande de prendre sa retraite.

Programme invité

“3 jours 2 nuits” (Réalisateur: John Breen) U. première
États-Unis
2018, 80 minutes

En 1974, en vacances de ski en famille, l'avion dans lequel Mark et Andy Godfrey voyageaient s'est écrasé dans les montagnes du Colorado. Les frères, âgés de 11 et 8 ans, étaient les seuls survivants. Des années plus tard, ils se réunissent pour enfin parler de la tragédie et concilier leurs pertes.

'Amazing Grace'
États-Unis
2018, 87 minutes

Des images ressuscitées de 1972 capturent la performance électrisante d'Aretha Franklin avec le Southern California Community Choir pour l'enregistrement en direct du défunt chanteur Amazing Grace, l'un des disques évangéliques les plus vendus de tous les temps.

«L'Apollon de Gaza» (Réalisateur: Nicolas Wadimoff)
Suisse, Canada
2018, 78 minutes

Brouillant les lignes de la vérité et de la spéculation, de la réalité et du mythe, ce voyage d'investigation cherche à percer les mystères autour d'une découverte archéologique étonnante par un pêcheur de Gaza en 2013 - une statue en bronze apparemment ancienne d'Apollon - et sa disparition déroutante.

«Demandez au Dr Ruth» (Réalisateur: Ryan White)
États-Unis
2018, 100 minutes

La célèbre sexothérapeute Dr. Ruth Westheimer a changé la conversation autour de l'intimité avec ses conseils francs et exubérants. Demandez au Dr Ruth retrace son ascension fulgurante et la survivante de l'Holocauste, âgée de 90 ans, révèle comment sa vie incroyable a façonné un profond désir d'aider les gens à trouver du plaisir.

'Percée' (Réalisateur: Bill Haney)
États-Unis
2019, 90 minutes

L'immunologiste James P. Allison, récipiendaire du prix Nobel de médecine 2018, et ses collègues médecins réfléchissent à sa carrière remarquable, y compris à la découverte qui révolutionne le traitement du cancer.

'Copain' (Réalisateur: Heddy Honigmann)
Les Pays-Bas
2018, 86 minutes

Les histoires de six personnes et de leurs chiens-guides explorent le lien puissant entre l'homme et le chien.

«Fabriquer un écho» (Réalisateur: Marco Williams)
États-Unis
2018, 63 minutes

Cette fenêtre sur le processus de création capture l'interaction tendue entre le célèbre chorégraphe Andonis Foniadakis et les membres de la Martha Graham Dance Company alors qu'ils luttent pour préparer une nouvelle pièce à temps pour sa première mondiale.

«Aux confins de la démocratie» (Réalisateur: Petra Costa)
Brésil
2019, 120 minutes

La cinéaste Petra Costa suit intimement la montée et la chute des présidents brésiliens Dilma Rousseff et Luiz Inácio Lula da Silva pour capturer une nation en crise politique, dont l'histoire contemporaine reflète les menaces à la démocratie dans le monde.

'F / 11 et soyez là' (Réalisateur: Jethro Waters)
États-Unis
2018, 84 minutes

Une fusion électrisante de musique, d'image et de dialogue, ce film capture la carrière de plus de 60 ans du photojournaliste Burk Uzzle, y compris son travail de portrait actuel avec la communauté afro-américaine de l'est de la Caroline du Nord.

'Salut Satan?' (Réalisateur: Penny Lane)
États-Unis
2018, 95 minutes

Avec humour et perspicacité, l'examen de Penny Lane du Temple satanique révèle le but controversé du mouvement religieux de mettre en lumière l'hypocrisie autour de la séparation de l'Église et de l'État en Amérique.

«Les infiltrés» (Réalisateurs: Alex Rivera, Cristina Ibarra)
États-Unis
2019, 95 minutes

Dans ce mélange homogène de reconstitution et de réalité, des membres de la National Immigrant Youth Alliance entrent dans le Broward Transitional Center en Floride pour arrêter les expulsions injustes de détenus.

'Faites tomber la maison' (Réalisateur: Rachel Lears)
États-Unis
2019, 86 minutes

À la suite des campagnes de quatre nouveaux arrivants politiques, toutes des femmes, Faire tomber la maison trace son cours à l'approche des élections à mi-mandat du Congrès 2018 alors que les néophytes défient de puissants titulaires de la primaire démocrate.

«Rencontre avec Gorbatchev» (Réalisateurs: Werner Herzog, Andre Singer)
États-Unis
2018, 92 minutes

Dans cette réflexion sur l'héritage de Mikhaïl Gorbatchev, des images d'archives et des entretiens avec ses contemporains renforcent une conversation intime entre le politicien qui a transformé l'Union soviétique, donc le monde, et le réalisateur Werner Herzog.

'Mike Wallace est ici' (Réalisateur: Avi Belkin)
États-Unis
2018, 94 minutes

Entièrement composé de séquences d'archives, sans narration, ce portrait pénétrant des histoires 60 minutes Un journaliste - un homme pour qui l'interview était une forme d'art agressive et une recherche durable de la vérité - retrace les hauts et les bas de Wallace à la fois sur et en dehors des ondes.

'Miles Davis: Naissance du cool' (Réalisateur: Stanley Nelson)
États-Unis
2019, 115 minutes

Au fil de sa vie professionnelle et personnelle, cette remarquable étude du musicien de jazz se déroule à travers les réflexions de musiciens, d'universitaires, d'amoureux et d'amis. Les propres réflexions de Davis - et la musique elle-même - racontent son génie extraordinaire et sa vie parfois turbulente

'Le radeau' (Réalisateur: Marcus Lindeen)
Suède, Danemark, Allemagne, États-Unis
2018, 97 minutes

Une infâme expérience sociale de 1973 explorant la violence et le sexe a mis 11 volontaires en mer sur un petit bateau - pendant trois mois. Le radeau incorpore des images d'archives vierges et de nouvelles images des participants survivants, qui se réunissent pour analyser comment le voyage a changé leur vie.

'RAISE HELL: La vie et l'époque de Molly Ivins' (Réalisateur: Janice Engel)
États-Unis
2019, 93 minutes

Cette biographie dynamique capture la chroniqueuse politique défunte Molly Ivins, la journaliste drôle, fougueuse et intelligente qui n'avait pas peur de défier les établissements politiques et médiatiques, quel qu'en soit le coût.

«Courir avec Beto» (Réalisateur: David Modigliani)
États-Unis
2019, 93 minutes

En 2018, le démocrate Beto O ’; Rourke a mené une campagne populaire remarquable, traversant l'État rouge du Texas dans le but de renverser le sénateur républicain Ted Cruz. Ce document intime détaille l'approche innovante du candidat car il révèle le bilan de sa candidature pour sa famille.

'Mer des ombres' (Réalisateur: Richard Ladkani)
Autriche
2018, 105 minutes

Une cohorte d'experts qualifiés se lancent dans des missions de sauvetage distinctes, mais tout aussi passionnantes, dans la mer de Cortez pour sauver le marsouin vaquita de l'extinction.

«Toni Morrison: les pièces que je suis» (Directeur: Timothy Greenfield-Sanders)
États-Unis
2018, 119 minutes

Dans ce portrait habile et émouvant, des entretiens francs avec l'auteur légendaire, ainsi qu'avec des collègues et des contemporains, célèbrent l'inimitable carrière d'écrivain de Morrison et son impact profond sur la littérature américaine.

«Tu m'as donné une chanson: la vie et la musique d'Alice Gerrard» (Réalisateur: Kenny Dalsheimer) Première mondiale
États-Unis
2019, 80 minutes
Un portrait coloré et vibrant de la chanteuse emblématique bluegrass Alice Gerrard et ses contributions au changement culturel, notamment en ouvrant la voie à la participation des femmes dans son métier et en défiant la ségrégation lors d'une tournée interraciale à travers le Jim Crow South.

Hommage à Steven Bognar et Julia Reichert

«Usine américaine» (Réalisateurs: Steven Bognar, Julia Reichert)
États-Unis
2019, 115 minutes

Plus de 2500 personnes ont perdu leur emploi en 2008 lorsque General Motors a fermé son usine de Dayton, dans l'Ohio, mais les espoirs ont été levés six ans plus tard lorsqu'un fabricant chinois a acheté l'usine avec l'intention d'employer des travailleurs américains et chinois. Avec un accès et une cinématographie époustouflants, ce film documente l'ouverture de la nouvelle usine et les profondes collisions culturelles et connexions qui s'ensuivent.

«Dernière bobine» (Réalisateur: Steven Bognar)
États-Unis
2014, 8 minutes

Le Little Art Theatre de Yellow Springs, Ohio, fait face à un changement fondamental. Aux prises avec les changements technologiques et la distribution des films, le théâtre, pour survivre, doit se convertir à un système de projection numérique et abandonner ses bien-aimés projecteurs 35 mm.

«Le dernier camion: fermeture d'une usine GM» (Réalisateurs: Steven Bognar, Julia Reichert)
États-Unis
2009, 40 minutes

En 2008, General Motors a fermé ses portes à Dayton, Ohio, laissant 2 500 travailleurs stupéfaits et attristés. Le dernier camion raconte les derniers mois de l'usine, jusqu'au tout dernier jour, du point de vue des femmes et des hommes sur la chaîne de montage. Comment un bon travail confère-t-il de la dignité et construit-il une communauté?

“Un lion dans la maison” (Réalisateurs: Steven Bognar, Julia Reichert)
États-Unis
2006, 225 minutes

Tourné sur six ans, ce film sans faille met à nu l'expérience de cinq jeunes qui luttent contre le cancer pédiatrique. Nous assistons au bilan des semaines passées à l'hôpital et aux effets secondaires déchirants du traitement, mais aussi à la façon dont les enfants, leurs familles et les soignants vivent avec humour et grâce.

'Affaires personnelles' (Réalisateur: Steven Bognar)
États-Unis
1996, 63 minutes

Le premier long métrage de Steven Bognar raconte l'histoire de son père immigré. Lorsque l'ancien combattant de la liberté Bela Bognar annonce qu'il retourne dans son pays pour commémorer la révolution hongroise de 1956, une série d'événements inattendus compliquent les efforts du cinéaste pour documenter le voyage et comprendre son père.

'Jour de la photo' (Réalisateur: Steven Bognar)
États-Unis
2000, 7 minutes

Une école, 601 enfants, 12 images par enfant. Ce défilé d'images ludique contraste de manière poignante avec l'audio des enfants qui s'interrogent sur les liens entre les photographies et la perte d'êtres chers.

'Raise Not Roses - L'histoire du mouvement 9 à 5' (Projection des travaux en cours) (Réalisateurs: Julia Reichert, Steven Bognar)
États-Unis
2019, 88 minutes

Ce film raconte l'histoire de millions de femmes à bas salaires, pratiquement invisibles, qui peuplaient la piscine cléricale, servaient du café et subissaient du harcèlement sexuel avant d'être reconnu comme tel. Dans les années 1970, ils ont rassemblé leur courage et se sont élevés contre leurs patrons, les grandes entreprises et les institutions.

«Voir le rouge: histoires de communistes américains» (Réalisateurs: Julia Reichert, James Klein)
États-Unis
1983, 100 minutes

'Seeing Red' révèle l'histoire inédite d'Américains de base qui ont rejoint le Parti communiste américain pour lutter pour le changement social dans les années 1930 et le prix qu'ils en ont payé pendant l'ère McCarthy des années 1950. Ces soi-disant rouges se sont battus pour les droits du travail, les locataires ’; droits de l’homme, la sécurité alimentaire et l’égalité raciale et, dans de nombreux cas, des victoires.

«Union Maids» (Réalisateurs: Julia Reichert, James Klein, Miles Mogulescu)
États-Unis
1976, 50 minutes

'Union Maids' tisse des images d'archives rares avec les histoires personnelles de trois femmes remarquables, des travailleurs en difficulté qui se sont levés pour organiser et autonomiser leur classe pendant le mouvement ouvrier de base des années 1930, chaque femme racontant avec force les moments clés quand elle ne pouvait plus garder le silence.

Programme thématique organisé par RaMell Ross: «Quelques autres vies du temps»

'Araya' (Réalisateur: Margot Benacerraf)
Venezuela, France
1959, 82 minutes

Sur la côte de la péninsule d'Araya au Venezuela, le soleil frappe la mer, le sable et les hommes en contrebas. Le sel est la ressource centrale de cette terre où rien ne pousse, et une communauté existe en l'extrayant manuellement jour et nuit.

“La Jetée” (Réalisateur: Chris Marker)
France
1962, 28 minutes

Cette œuvre de science-fiction dévoile l'histoire mystérieuse d'un homme hanté par une image de son enfance. Composé de photographies fixes en noir et blanc, La Jetée présente un avenir dystopique où des scientifiques mènent des expériences de voyage dans le temps sur des prisonniers.

«Koyaanisqatsi» (Réalisateur: Godfrey Reggio)
États-Unis
1982, 87 minutes

«Koyaanisqatsi» est une symphonie visuelle ravissante qui explore les limites de la décadence moderne. Une cinématographie glorieuse qui capture la beauté de paysages inhabités avant de plonger dans les constructions frénétiques de la vie contemporaine est réglée sur une partition originale de Philip Glass.

'Objet mystérieux à midi' (Réalisateur: Apichatpong Weerasethakul)
Thaïlande
2000, 89 minutes

Le cinéaste se lance dans un processus de narration collective, demandant aux participants d'embellir un récit à partir du point où la dernière personne s'est arrêtée. La construction de l'histoire devient un catalyseur pour révéler des vérités plus profondes en tant que détails sur les conteurs ’; propres vies émergent.

'Le Quattro Volte (Les Quatre Fois)' (Réalisateur: Michelangelo Frammartino)
Italie
2011, 88 minutes

Cette belle œuvre de fiction commence par un berger vieillissant dans un village calabrais médiéval qui s'occupe de son troupeau de chèvres. Portrait visuel luxuriant, ‘Le Quattro Volte’ propose quatre méditations sur l’âme d’un homme voyageant à travers son habitat naturel.

«Twilight City» (Réalisateur: Reece Auguiste)
Royaume-Uni
1989, 52 minutes

Dans cet essai poétique sur la race, la classe et la gentrification à Londres, une lettre fictive d'une femme à sa mère est entrelacée d'entretiens avec des journalistes et des historiens pour révéler une ville où les gens vivent côte à côte mais dans des mondes très différents.

'Le gardien (le gardien de nuit)' (Réalisateur: Natalia Almada)
Mexique
2011, 72 minutes

Au crépuscule, la lumière dorée du soleil jette une lueur étrange sur une vaste collection de mausolées extravagants où certains des seigneurs de la drogue notoires du Mexique ont été mis au repos. À travers les confins du cimetière, The Watchman réfléchit sur une communauté assiégée par la violence.



Top Articles

Catégorie

La Revue

Traits

Nouvelles

Télévision

Boîte À Outils

Film

Festivals

Commentaires

Prix

Box-Office

Entrevues

Clickables

Listes

Jeux Vidéos

Podcast

Contenu De La Marque

Pleins Feux Sur La Saison Des Récompenses

Camion De Film

Influenceurs