Le réalisateur de «Logan», James Mangold, ne perdra pas espoir pour le film dérivé «X-23»

'Logan'



Le «film de super-héros sombre et graveleux» est l'un des tropes les plus appréciés du cinéma à succès depuis plus d'une décennie, mais alors que certaines des adaptations de bandes dessinées les plus biaisées pour les adultes ont flambé - comme les offres DC «Suicide Squad» et «Batman» v Superman: Dawn of Justice »- une poignée ont réussi. Un exemple remarquable: la paire de films X-Men du cinéaste James Mangold axée sur Wolverine de Hugh Jackman, y compris le PG-13 'The Wolverine' et son suivi R-Loging.

Bien qu'une retombée du film et de son personnage en petits groupes X-23 ait été discutée depuis sa sortie en 2017, les informations sur le projet sont restées rares ces derniers mois. La franchise X-Men dans son ensemble est en pleine mutation, grâce à la récente acquisition du home studio Fox par Disney (qui a clairement indiqué qu'elle aimerait combiner toutes ses nombreuses propriétés Marvel sous un même parapluie, mais n'a pas encore pour le faire) et des entrées récentes ternes comme le décevant 'Dark Phoenix' de cette année. Et pourtant, Mangold lui-même reste dédié à un autre concept 'sombre et granuleux' qui a fait l'objet de discussions depuis la sortie en 2017 de 'Logan', qui a introduit un X bien-aimé -Caractère masculin digne de ses propres retombées.



Lorsque The Playlist a demandé à Mangold au récent Festival du film de Mill Valley s'il avait encore espoir de réaliser un spin-off X-23, le cinéaste était baissier sur les possibilités. 'Oui! Ai-je un intérêt? Oui », a déclaré Mangold interrogé sur la possibilité de réaliser un film solo X-23. «Cela arrivera-t-il? Au moins dans un avenir proche, j'en doute. »



Lorsque 'Logan' est sorti il ​​y a deux ans, une intrigue secondaire majeure de l'histoire de 'l'ancien Logan' comprenait les débuts à l'écran du clone Wolverine X-23, élevé pour être la machine à tuer parfaite (grâce à l'ADN de Logan). Dans le film, le jeune X-23 (alias Laura Kinney, joué par Dafne Keen) est présenté comme l'une des nombreuses créations de la société de biotechnologie néfaste Alkali-Transigen, qui a créé un certain nombre de clones à utiliser comme armes (beaucoup d'entre eux sont , comme Laura, juste des enfants). À la sortie du film, qui se termine avec X-23 et beaucoup de ses compatriotes échappant aux griffes d'Alkali-Transigen et se lançant pour une nouvelle vie au Canada, Mangold a inévitablement été interrogé sur la possibilité d'un spin-off axé uniquement sur X -23.

Dans les mois qui ont suivi la sortie en février de 'Logan', qui a été crédité d'avoir revigoré le film de super-héros classé R, remportant des éloges critiques (il a été largement salué comme l'un des meilleurs films de super-héros jamais réalisés, sinon le meilleur) et de gros gains au box-office (cela a rapporté près de 620 millions de dollars de retours mondiaux) en cours de route, Mangold a été interrogé à plusieurs reprises sur ses projets de retombées. En octobre 2017, il a déclaré au Hollywood Reporter qu'il travaillait déjà sur un script pour un film X-23. Un mois plus tard, Mangold a réaffirmé à ComicBook.com que lui et Keen étaient prêts pour un film solo X-23.

Deux ans après la sortie de 'Logan', Disney a acheté Fox, plongeant apparemment l'univers actuel du film X-Men dans un désarroi potentiel.

Depuis l’acquisition du studio par la Maison de la souris, aucun nouveau film X-Men n’a été officiellement illuminé (même un troisième film dans Fox’s autre populaire série de super-héros cotée R «Deadpool»). Le seul film X-Men sorti dans les studios nouvellement joints, le spin-off 'Dark Phoenix', est arrivé deux mois après l'acquisition et est devenu l'un des plus gros flops de l'année. Le seul film X-Men en attente de sortie, 'The New Mutants', le long langueur de Josh Boone, a été repoussé à plusieurs reprises et a été soumis à une série de reprises. Il devrait actuellement sortir en avril de l'année prochaine, mais Disney est resté fidèle à son plan de sortie en salles.

Découvrez la vidéo complète sur The Playlist.

Le dernier film de Mangold, Matt Damon et Christian Bale avec «Ford v Ferrari», arrive en salles le 15 novembre.



Top Articles

Catégorie

La Revue

Traits

Nouvelles

Télévision

Boîte À Outils

Film

Festivals

Commentaires

Prix

Box-Office

Entrevues

Clickables

Listes

Jeux Vidéos

Podcast

Contenu De La Marque

Pleins Feux Sur La Saison Des Récompenses

Camion De Film

Influenceurs