Définition de «Puta»: les stars de «Narcos» débattent de la véritable signification du mot malédiction espagnol le plus populaire de la télévision

'Narcos'



Juan Pablo Gutierrez / NETFLIX

Il n'y a aucune limite à la langue que les drames pour adultes de Netflix peuvent utiliser à l'écran - quelque chose que «Narcos», qui vient de lancer sa troisième saison, a pleinement adopté. Cela signifie que l'un des mots les plus couramment entendus sur le drame policier bilingue est «puta», qui est énormément utilisé, de diverses façons. Mais alors que les non-hispanophones qui lisent les sous-titres de l'émission noteront que le mot «puta» est généralement traduit par «enculé», il n'y a pas de consensus sur la traduction directe du juron.



peur de la marche morte saison 4 examen

IndieWire a demandé aux membres de la distribution Pedro Pascal et Arturo Castro, ainsi qu'au producteur exécutif Eric Newman, comment ils définissaient personnellement le terme - et pourquoi obtenir le droit de jurer était important pour clouer l'authenticité de la série. 'Je l'ai pris pour signifier' putain, salope, chienne ',' a déclaré Newman. «Mais pas toujours avec une connotation féminine péjorative. C'est une de ces sortes d'insultes fourre-tout. Je pense qu'il y a aussi une version, c'est aussi une version affective. »



Pascal, qui joue l'agent de la DEA Javier Pena, a eu sa propre explication, la comparant à «la façon dont nous utilisons 'putain de mère' - 'Cette putain de voiture ne fonctionne pas.' C'est 'cette puta coche no funciona'. «salope», et pourtant, dans une phrase, il est plus adapté à «putain de mère». Même si cela ne signifie pas baiser votre mère. '

Castro a une traduction plus directe: «‘ Puta ’est littéralement‘ putain ’, mais vous l’utilisez quand vous vous cognez les orteils - vous vous dites,‘ puta ’! C’est une expression, ça peut être une surprise. Vous pouvez engloutir beaucoup de «puta» », a-t-il déclaré, ajoutant en riant:« 50 nuances de puta »par Arturo Castro, un mémoire.»

chaîne météo byron allen

'Narcos'

Juan Pablo Gutierrez / NETFLIX

'Mon personnage maudit comme un marin', a ajouté Castro. «C'était vraiment amusant à faire. C'est parfois bizarre avec la traduction. Je pense qu'ils font un excellent travail pour se faire une idée, mais certains d'entre eux, «mi patio hijo de puta», toutes ces choses sont maintenant difficiles à traduire. Vous le ressentez. '

Castro pourrait être mieux connu du public américain sous le nom de Jaime, le colocataire efféminé d'Ilana sur «Broad City». Non seulement le fait de jouer David Rodriguez, le fils impitoyable d'un chef de file du cartel de Cali, lui a offert la chance d'assumer un rôle très différent, mais il lui a donné la chance d'agir en espagnol pour ce qu'il a dit était la première fois de sa carrière professionnelle.

«C'était tellement organique», a-t-il dit. 'Il y a quelque chose de si agréable à faire dans votre langue maternelle et comment elle se connecte à votre corps.'

l'examen de l'enfant dans le temps

Bien sûr, l'espagnol n'est pas seulement universellement espagnol, surtout quand il s'agit de maudire. Comme Pascal l'a souligné, «La façon dont ils maudissent en Colombie est complètement différente de la façon dont ils maudissent au Mexique, au Chili et en Argentine. Tout est régional. '

En approchant de la saison 2 de l'émission, Newman a déclaré que les scénaristes visaient à 'apporter une véritable authenticité à la langue', et qu'avec la saison 3, ils se sont rapprochés de cela. Les scènes en espagnol sont à l'origine écrites en anglais, puis sont traduites en espagnol par le traducteur colombien de l'émission, Andrés Baiz. (Baiz est également l'un des réalisateurs de l'émission, crédité de neuf épisodes tout au long de la série.)

Newman a décrit Baiz comme «étant vraiment mon partenaire créatif dans cette émission… Il supervise cette partie du processus [la traduction] pour qu'elle soit authentique.»

Mais il y a une étape supplémentaire: «Nous travaillons beaucoup avec les acteurs et étant donné que c'est une autre langue, nous nous en remettons à eux:« Est-ce la meilleure façon de le dire? »C'est un processus assez fluide, mais pour moi, c'est vraiment toujours sur l'intention », a déclaré Newman.

Pour Pascal, ce que disent les sous-titres correspond à sa définition personnelle du mot «puta». «Il flotte très naturellement sur ma langue en tant que« enculé ». C'est exact. J'espère que ce n'est pas trop offensant.

Le fait que le spectacle soit consacré à créer une expérience véritablement bilingue a eu un réel impact sur le casting en général. 'Je me sens très chanceux', a déclaré Castro. «J'ai pu faire un spectacle en espagnol que je connais aussi dans le monde anglophone. Un spectacle bilingue réussi et c'est très rare. '

sauveur des films

Quelle que soit la «puta» pour eux, une chose était claire - peu importe la langue dans laquelle vous le faites, jurer peut être très amusant. «J'adore les putains de jurons», a déclaré Pascal, lorsque IndieWire s'est d'abord excusé d'avoir soulevé le sujet. 'Je les aime.'

'Narcos' Saison 3 est maintenant en streaming sur Netflix.



Top Articles

Catégorie

La Revue

Traits

Nouvelles

Télévision

Boîte À Outils

Film

Festivals

Commentaires

Prix

Box-Office

Entrevues

Clickables

Listes

Jeux Vidéos

Podcast

Contenu De La Marque

Pleins Feux Sur La Saison Des Récompenses

Camion De Film

Influenceurs