Liste TIFF: programmation complète de Toronto pour 2009

Le 34e Festival international du film de Toronto - qui se déroulera du 10 au 19 septembre 2009 - a terminé son programme, avec 273 longs métrages et 64 courts métrages de 64 pays à projeter au cours de l'événement de dix jours. Ce total représente 22 longs métrages de plus que l'an dernier, et 72% des longs métrages sont des premières mondiales, internationales ou nord-américaines.



Vous trouverez ci-dessous la programmation complète du festival, avec des descriptions fournies par le festival:

Galas



Maintenant
Alejandro Amenabar, Espagne Première nord-américaine
Au IVe siècle, alors que l’Égypte était sous l’empire romain, de violents bouleversements religieux dans les rues d’Alexandrie se répandent dans la célèbre bibliothèque de la ville. Piégée à l'intérieur de ses murs, la brillante astronome Hypatie (Rachel Weisz) et ses disciples se battent pour sauver la sagesse du monde antique. Parmi le groupe, il y a les deux hommes en compétition pour le cœur d'Hypatie: l'oreste spirituel et privilégié et Davus, le jeune esclave d'Hypatie, déchiré entre son amour secret pour elle et la liberté qu'il sait être la sienne s'il choisit de se joindre à la vague imparable de les chrétiens.



Chloe
Atom Egoyan, France / Canada, Première mondiale
Catherine (Julianne Moore), un médecin qui réussit, soupçonne son mari David (Liam Neeson), un beau professeur de musique, de la tromper. Pour calmer ses soupçons et ses craintes, elle engage une jeune femme irrésistible, Chloé (Amanda Seyfried), pour tester la fidélité de David. Les récits torrides de Chloé sur ses rencontres avec David conduisent Catherine dans un voyage de redécouverte sexuelle et sensuelle. Mais en ouvrant la porte à la tentation, elle met sa famille en grand danger.

Coco Chanel & Igor Stravinsky
Jan Kounen, France Première nord-américaine
Igor Stravinsky crée The Rite of Spring au Théâtre des Champs-Elysées, à Paris 1913. Coco Chanel est présent et fasciné. Mais l'œuvre révolutionnaire, trop moderne et trop radicale, conduit aux huées et aux railleries du public enragé. Sept ans plus tard, maintenant riche, respecté et prospère, Coco Chanel rencontre à nouveau Stravinsky, désormais un réfugié sans le sou vivant en exil à Paris après la Révolution russe. L'attraction entre eux est immédiate et électrique. Suite à une offre de Coco, Stravinsky s'installe dans sa villa dans les Garches pour travailler, avec sa femme consommatrice et ses enfants. Et c'est ainsi que commence une histoire d'amour passionnée et intense entre deux géants créatifs.

Cuisiner avec Stella
Dilip Mehta, Canada, Première mondiale
Une satire sociale chaleureuse à propos d'une diplomate canadienne (Lisa Ray) et de son mari chef Michael (Don McKellar) qui sont affectés à New Delhi. À leur arrivée, ils héritent d'un ménage de domestiques indiens dirigé par la charmante, totalement inspirante - et rusée - cuisinière, Stella (Seema Biswas). Quand Stella accepte de devenir le gourou de la cuisine de Michael, pour lui apprendre des plats indiens traditionnels, il ne sait pas qu'elle prépare son propre plan.

Création (Film d'ouverture)
Jon Amiel, Royaume-Uni, première mondiale
En partie histoire de fantômes, en partie thriller psychologique, en partie histoire d'amour déchirante. La création est l'histoire de Charles Darwin. Son grand livre, toujours controversé, L'origine des espèces dépeint la nature comme un champ de bataille. Dans la création, le champ de bataille est le cœur d'un homme. Tiraillé entre son amour pour sa femme profondément religieuse et sa propre croyance grandissante dans un monde où Dieu n'a pas sa place, Darwin se retrouve pris dans une lutte entre la foi et la raison, l'amour et la vérité.

The Damned United
Tom Hooper, Royaume-Uni Première nord-américaine
Se déroulant dans l'Angleterre des années 1960 et 1970, c'est l'histoire conflictuelle et sombre et humoristique du mandat de Brian Clough condamné à 44 jours en tant que manager des champions en titre du football anglais Leeds United. Auparavant dirigé par son rival amer Don Revie, et au terme de sa période la plus réussie en tant que club de football, Leeds était perçu par beaucoup comme un nouveau style de football agressif et cynique. Prenant le travail de Leeds sans son lieutenant de confiance, Peter Taylor, à ses côtés, Clough rencontre un vestiaire plein de joueurs qui - dans son esprit - étaient encore les garçons de Don. Un examen de la belligérance et de l'éclat de Clough, The Damned United stars Michael Sheen, est écrit par Peter Morgan (The Queen, Frost / Nixon) et réalisé par Tom Hooper (John Adams, Longford).

Dil Bole Hadippa
Anurag Singh, Inde Première mondiale
Dans un village où les filles ne jouent pas au cricket, Veera (Rani Mukherjee) doit mettre un turban et une barbe et devenir un homme pour réaliser ses rêves. Son brio sur le terrain lui vaut une place dans l'équipe de Rohan (Shahid Kapoor) et Veera Kaur devient Veer Pratap Singh. Et puis commence un voyage en montagnes russes de Veera, Rohan et Veer rempli de musique, de romance et de comédie à travers le Pendjab et au-delà.

Une scène de «Dorian Gray» d'Oliver Parker.

Dorian Gray
Oliver Parker, Royaume-Uni Première mondiale
Dans le Londres victorien, le beau Dorian Gray (Ben Barnes) est emporté dans un tourbillon social par le charismatique et rusé Lord Wotton (Colin Firth). Immergé dans les plaisirs hédonistes de la ville, Dorian jure qu'il donnerait tout pour garder sa jeunesse et sa beauté - même son âme. Basé sur le roman d'Oscar Wilde, «Dorian Gray» examine le pouvoir destructeur de la beauté, la poursuite aveugle du plaisir et l'obscurité qui peut résulter des deux.

Descendez
Aaron Schneider, États-Unis Première mondiale
Inspiré par la véritable histoire de Felix «Bush» Breazeale, ce drame majestueux aux frontières met en vedette Robert Duvall comme un excentrique de l'arrière-pays qui met en scène ses propres funérailles - de son vivant. Dix mille personnes arrivent pour l'entendre parler et savoir pourquoi cette légende locale s'est exilée il y a 40 ans dans les contreforts de l'est du Tennessee. Situé au début des années 1930, Get Low est une histoire de mystère et de découverte qui parle de choses intemporelles. Pouvons-nous savoir qui nous sommes '>

Moi, Don Giovanni
Carlos Saura, Autriche / Italie / Espagne Première mondiale
Venise 1763 - l'écrivain Lorenzo da Ponte mène une vie de plaisir. Il était à l'origine prêtre, mais ses nombreuses affaires l'obligent à s'exiler à Vienne. Soutenu par son ami et mentor Giacomo Casanova, da Ponte est présenté au compositeur préféré de l'empereur, Salieri, et à un nouveau venu nommé Wolfgang Amadeus Mozart. Voyant une occasion de saper l'ascension de Mozart, Salieri trompe Mozart en engageant ce libertin inconnu comme librettiste. Mais la propre nature de da Ponte et ses errances sentimentales à Vienne nourriront son inspiration et mèneront à l’une des compositions les plus audacieuses et puissantes de Mozart: Don Giovanni.

L'imaginarium du docteur Parnassus
Terry Gilliam, Royaume-Uni / Canada, première nord-américaine
Ce conte de morale fantastique raconte l’histoire du Dr Parnassus et de son spectacle itinérant, l’extraordinaire «Imaginarium». Béni du don remarquable de guider l'imagination des autres, le Dr Parnassus est maudit d'un sombre secret. Joueur invétéré, il y a des milliers d'années, il a fait un pari avec le diable, M. Nick, et a gagné l'immortalité. Des siècles plus tard, en rencontrant son seul véritable amour, le Dr Parnassus a passé un autre accord avec le diable, échangeant son immortalité contre des jeunes, à condition que lorsque sa fille atteindrait son seizième anniversaire, elle deviendrait la propriété de M. Nick.

Amour et autres poursuites impossibles
Don Roos, États-Unis Première mondiale
Emilia Woolf (Natalie Portman) est diplômée de la faculté de droit de Harvard et jeune mariée, après avoir épousé Jack, son patron de l'avocat de New York (Scott Cohen). Sa vie prend une tournure inattendue lorsque le couple perd leur fille nouveau-née. Emilia lutte à travers son chagrin pour se connecter avec son nouveau beau-fils précoce William (Charlie Tahan), surmonter une rupture dans sa relation avec son père causée par son infidélité et faire face aux interférences constantes de l'ex-femme en colère et jalouse de Jack (Lisa Kudrow) . Adaptation d'un roman d'Ayelet Waldman, ce conte en larmes et formidable du scénariste-réalisateur Don Roos prouve que même avec une poursuite comme l'amour, rien n'est impossible.

Max Manus
Joachim Ronning et Espen Sandberg, Norvège / Danemark / Allemagne Première nord-américaine
Le film est basé sur l'histoire vraie du combattant de la résistance le plus coloré de Norvège, Max Manus, et le suit depuis le début de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à l'été de la paix en 1945. Après s'être battu contre les Russes pendant la guerre d'hiver en Finlande, Max revient à une Norvège occupée par les Allemands. Il rejoint le mouvement de résistance actif et devient l'un des membres les plus importants du soi-disant «gang d'Oslo», célèbre pour ses raids spectaculaires contre les navires allemands dans le port d'Oslo.

Les hommes qui regardent les chèvres
Grant Heslov, États-Unis Première nord-américaine
Le journaliste Bob Wilton (Ewan McGregor) est à la recherche de sa prochaine grande histoire quand il rencontrera Lyn Cassady (lauréate d'un Academy Award (R) George Clooney), une figure ténébreuse qui prétend faire partie d'une unité militaire américaine expérimentale. Selon Cassady, la New Earth Army change la façon dont les guerres sont menées. Une légion de «moines guerriers» aux pouvoirs psychiques inégalés peut lire les pensées de l'ennemi, passer à travers des murs solides et même tuer une chèvre simplement en la regardant. Lorsque le fondateur du programme, Bill Django (nominé aux Oscars (Jeff) Jeff Bridges), est porté disparu, Cassady a pour mission de le retrouver dans cette comédie sombre décalée, inspirée d'une histoire vraie.

Micmacs
Jean-Pierre Jeunet, France World Premiere
Vaut-il mieux vivre avec une balle logée dans votre cerveau, même si cela signifie que vous pourriez mourir à tout moment ou préférez-vous que la balle soit retirée et vivez le reste de votre vie comme légume? Les zèbres sont-ils blancs avec des rayures noires ou noirs avec des rayures blanches? La ferraille vaut-elle plus que les mines terrestres? Pouvez-vous vous enivrer de manger des gaufres? Une femme peut-elle rentrer dans un réfrigérateur? Quel est le record du monde du boulet de canon humain? Micmacs, une comédie fantastique du réalisateur de classe mondiale d'Amélie et Delicatessen, répond à ces questions et bien plus encore.

Mère et l'enfant
Rodrigo Garcia, États-Unis Première mondiale
Ce drame émouvant suit l'histoire de trois femmes (Annette Bening, Naomi Watts et Kerry Washington) et le pouvoir du lien incassable entre la mère et l'enfant. De l'écrivain-réalisateur Rodrigo Garcia (Nine Lives), du producteur exécutif Alejandro Gonzalez Inarritu (Babel) et des producteurs Lisa Falcone et Julie Lynn, le film met également en vedette Samuel L.Jackson, Jimmy Smits, Shareeka Epps, Cherry Jones et S.Epatha Merkerson.

Douleur fantôme
Matthias Emcke, Allemagne Première internationale
Marc (Til Schweiger) est un cycliste passionné et slacker urbain qui évite le travail et la responsabilité. La vie de Marc change d'un moment à l'autre lorsqu'il subit un accident qui a changé sa vie. Il peut soit se complaire dans l'apitoiement sur soi, soit s'attaquer à la bête appelée la vie avec l'aide de l'amour et de la volonté. Phantom Pain est un regard stimulant, mais léger et optimiste sur un homme qui est obligé de changer sa vie.

La vie privée de Pippa Lee
Rebecca Miller, États-Unis Première nord-américaine
De toutes les apparences extérieures, Pippa Lee (Robin Wright Penn) mène une existence charmée. Ancrage de la sérénité féminine, elle est l'épouse dévouée d'un éditeur accompli (Alan Arkin) de 30 ans son aîné, fière maman de deux enfants adultes, amie de confiance et confidente. Mais alors que Pippa suit consciencieusement son mari dans une nouvelle vie dans une communauté de retraités du Connecticut, son monde idyllique et le personnage qu'elle a construit au cours de son mariage seront mis à l'épreuve. Adapté du roman de la scénariste et réalisatrice Rebecca Miller du même nom, «La vie privée de Pippa Lee» présente le portrait complexe des nombreuses vies derrière un seul nom.

Mo’Nique dans une scène de «Precious» de Lee Daniels. Image reproduite avec l'aimable autorisation du Sundance Film Festival.

Precious: basé sur le roman «Push» de Sapphire
Lee Daniels, États-Unis Première canadienne
Precious: basé sur le roman 'Push' de Sapphire de Lee Daniels est un film vibrant, honnête et plein d'espoir sur la capacité humaine à croître et à surmonter. Se déroulant en 1987 à Harlem, c'est l'histoire de Claireece 'Precious' Jones, une adolescente afro-américaine analphabète qui est enceinte pour la deuxième fois de son père absent et maltraitée par une mère empoisonnée. Malgré ses expériences, Precious a une compréhension latente que d'autres possibilités existent pour elle et saute sur l'occasion de s'inscrire dans une école alternative. Là, elle rencontre Mme Rain, une enseignante qui va la lancer dans un voyage de la douleur et de l'impuissance au respect de soi et à la détermination. Le film met en vedette Mo’Nique, Paula Patton, Mariah Carey, Sherri Shepherd, Lenny Kravitz et présente Gabourey Sidibe.

Quel est votre Raashee '>

Une scène de «Antichrist» de Lars Von Trier. Image reproduite avec l'aimable autorisation du Festival international du film de Toronto.

Excentricités d'une fille aux cheveux blonds
Manoel de Oliveira, France / Portugal / Espagne Première nord-américaine Le célèbre cinéaste Oliveira, qui fête son 101e anniversaire cette année, raconte l’histoire de l’obsession de Macario pour le blond séduisant qu’il espionne depuis sa fenêtre. Il ne sait pas qu'elle finira par voler beaucoup plus que son cœur.

Les Herbes Folles
Alain Resnais, France Première nord-américaine Du maître moderniste Alain Resnais vient une aventure romantique basée sur le simple fait de perdre un portefeuille.

Lunes de miel
Goran Paskaljevic, Serbie / Albanie / Italie Première nord-américaine Deux jeunes couples mariés décollent et voyagent à l'étranger vers les terres promises de meilleures opportunités, mais l'espoir s'effondre lorsque leurs attentes disparaissent et que leurs rêves se transforment en cauchemars.

Atlantico Hotel
Suzana Amaral, Brésil Première mondiale
Énigmatique et dérangeant, l'hôtel Atlantico de Suzana Amaral nous emmène dans un mystérieux voyage à travers les paysages du sud du Brésil. Le film suit un acteur anonyme alors qu'il se promène dans de nouvelles expériences, vivant la vie dans l'instant.

Mélodie pour un orgue de rue
Kira Muratova, Ukraine Première nord-américaine
Deux jeunes frères et sœurs orphelins se rendent à Moscou à la recherche de leur père disparu. Peur d'être séparés et envoyés dans des orphelinats, ils espèrent retrouver le dernier lien de leur famille brisée.

Le Refuge
Francois Ozon, France World Premiere
Le maître français revient avec cette histoire troublante d'une riche et belle jeune femme qui se retrouve enceinte après la mort de son petit ami d'une overdose. Retraite dans une maison en bord de mer, elle est rejointe par son frère.

Gagner
Marco Bellocchio, Italie Première nord-américaine
Ce portrait fictif du dictateur italien Benito Mussolini se concentre sur sa jeunesse avant son arrivée au pouvoir en Italie. Il dévoile les détails de son premier mariage et de l'enfant qu'il a eu avec une femme passionnée qu'il a ensuite totalement reniée et abandonnée.

Vision
Margarethe von Trotta, Allemagne Première canadienne
Margarethe von Trotta, l'un des principaux auteurs à sortir du nouveau cinéma allemand, revient au Festival avec Vision, une étude de la remarquable Hildegard von Bingen, la religieuse bénédictine qui a émergé en tant que femme de la Renaissance avant la renaissance.

Une scène du film «Michael White» de Michael Haneke. Image reproduite avec l'aimable autorisation du Festival international du film de Toronto.

Matériau blanc
Claire Denis, France Première nord-américaine
Une famille d'expatriés français vivant dans un pays africain où ils possèdent une plantation de café constatent que leur gagne-pain est menacé par le déclenchement de la guerre civile. Ils luttent pour garder leur vie ensemble face à des factions rivales qui luttent pour le pouvoir et des enfants soldats armés d'armes à feu qui n'ont aucune sympathie pour leur sort.

Le ruban blanc
Michael Haneke, Allemagne / Autriche / France / Italie Première nord-américaine
Dans le nord de l'Allemagne protestante à la veille de la Première Guerre mondiale, d'étranges incidents commencent à se produire dans une communauté villageoise et prennent de plus en plus la forme d'un rituel de punition. Cette dernière œuvre de Michael Haneke a remporté la Palme d’Or du meilleur film au Festival de Cannes de cette année.

La fenêtre
Buddhadeb Dasgupta, Inde Première mondiale
Lorsque Bimal décide de rendre quelque chose à son alma mater, il choisit de remplacer la fenêtre cassée de sa classe préférée. Les plans pour payer ce geste tournent mal et il ne peut pas le dire à sa fiancée.

Folie de minuit

Le corps de Jennifer
Karyn Kusama, États-Unis Première mondiale
Le corps de Jennifer raconte l'histoire d'une étudiante de lycée de petite ville Jennifer (Megan Fox) qui est possédée par un démon affamé et qui passe du «mal du lycée» - magnifique (et elle ne le sait pas), coincée et ultra -attitudinal-à la vraie affaire: mal / mal. La beauté scintillante devient une créature pâle et maladive qui cherche une collation charnue, et les gars qui n'ont jamais eu de chance avec le bébé sans cœur prennent un nouveau lustre à la lumière de son appétit insatiable. Pendant ce temps, la meilleure amie de Jennifer, Needy (Amanda Seyfried), longtemps reléguée à vivre dans l'ombre de Jennifer, doit intensifier ses efforts pour protéger les jeunes hommes de la ville, y compris son petit ami ringard Chip (Johnny Simmons). Écrit et réalisé par Diablo Cody (Juno), gagnant d'Oscar (R).

Une ville appelée panique
Stéphane Aubier et Vincent Patar, Belgique / Luxembourg / France Première nord-américaine
Un style d'animation extravagant capture l'esprit absurde et les aventures surréalistes des jouets en plastique Cowboy, Indian et Horse.

Bitch Slap
Rick Jacobson, États-Unis Première mondiale
Dans cette comédie d'action campy des créateurs de Xena et Hercules, trois femmes au sang chaud tentent de découvrir un butin dans le désert en utilisant des charmes féminins, des poings et des mitrailleuses.

Daybreakers
Michael Spierig et Peter Spierig, Australie / USA Première mondiale
Ethan Hawke, Willem Dafoe et Sam Neill jouent dans cette horreur de science-fiction sur un avenir peuplé de vampires où les humains sont minoritaires.

Une scène du «corps de Jennifer» de Karyn Kusama. Image reproduite avec l'aimable autorisation de Fox Searchlight.

La survie des morts de George A. Romero
George A. Romero, Canada Première mondiale
Le maître réalisateur George A. Romero revient dans son monde des morts-vivants, opposant cette fois deux clans rivaux au milieu des retombées d'une épidémie de zombies.

Les aimés
Sean Byrne, Australie Première internationale
Les rêves de bal d'un adolescent troublé sont brisés par une série d'événements douloureux qui se déroulent sous la boule disco en miroir, impliquant des seringues, des clous, des perceuses électriques et un admirateur secret dans ce mélange sauvage de Pretty in Pink et Misery.

Ong Bak 2: le début
Tony Jaa, Thaïlande Première canadienne
La superstar des arts martiaux Tony Jaa joue et dirige ce récit épique de vengeance qui remonte à des centaines d'années. Mettant en vedette une immense distribution et des hordes d'éléphants, cette préquelle fait passer les compétences de Jaa au niveau supérieur, le présentant comme un maître d'un large éventail de styles d'arts martiaux - tout en lui prouvant qu'il est également un réalisateur prometteur.

[REC] 2
Jaume Balaguero, Paco Plaza, Espagne Première nord-américaine
Dans le suivi du célèbre [REC], une équipe SWAT entre dans l'ancien appartement pour contrôler une épidémie avec des résultats terrifiants.

Solomon Kane
Michael J. Bassett, Royaume-Uni Première mondiale
De Robert E. Howard, le créateur légendaire de Conan, vient cette histoire d'un mercenaire sauvage dans l'Angleterre du XVIe siècle qui doit au diable son âme et cherche à se racheter en combattant le mal.

symbole
Hitoshi Matsumoto, Japon Première internationale
La superstar de la comédie japonaise Hitoshi Matsumoto (DAINIPPONJIN) joue le rôle principal et dirige cette comédie absurde et extravagante sur un homme essayant d'échapper à un dilemme unique.

-continue sur la prochaine page-

Penelope Cruz dans une scène de «Broken Embraces» de Pedro Almodovar. Image reproduite avec l'aimable autorisation de Sony Pictures Classics.

Présentations spéciales

Baarìa
Giuseppe Tornatore, Italie Première internationale
Du célèbre réalisateur de Cinema Paradiso vient une saga épique de vie et de mort, d'amour et de haine dans une ville sicilienne dynamique dans la première moitié du XXe siècle. Après la vie de Peppino Torrenuova (Francesco Scianna), de son éducation en tant que fils de vachers fougueux, à sa romance et à son mariage interdits avec la belle Mannina (Margareth Made) et culminant dans sa carrière politique tumultueuse et comique et sa vie familiale, Baaria est un conte humoristique et souvent déchirant sur la dynamique familiale des petites villes.

Bad Lieutenant: Port of Call La Nouvelle-Orléans
Werner Herzog, États-Unis Première nord-américaine
Terence McDonagh (Nicolas Cage), un détective des homicides du service de police de la Nouvelle-Orléans, est promu lieutenant après avoir sauvé un prisonnier de la noyade au lendemain de l'ouragan Katrina. Cependant, au cours de son acte héroïque, il se blesse gravement au dos et prend des analgésiques sur ordonnance. Un an plus tard, Terence - aux prises avec ses dépendances sexuelles, Vicodin et la cocaïne - se retrouve dans la bataille pour faire tomber le trafiquant de drogue Big Fate, qui est soupçonné de massacrer toute une famille d'immigrants africains.

Les garçons sont de retour
Scott Hicks, Australie / Royaume-Uni Première mondiale
Basé sur les mémoires de Simon Carr, Scott Hicks (Shine) dirige The Boys Are Back, inspiré par l'histoire vraie poignante, comique et édifiante d'un homme qui doit soudainement élever seul ses deux fils. Après le décès prématuré de sa deuxième épouse, le mal préparé Joe (Clive Owen), qui fait face à sa propre perte, est confronté aux défis quotidiens de la parentalité tout en faisant face aux expressions de deuil de son jeune fils Artie. Ils sont bientôt rejoints par Harry, le fils adolescent de Joe de son premier mariage, qui apporte ses propres «bagages» dans le mélange. Mettant également en vedette Laura Fraser et Emma Booth.

Étoile brillante
Jane Campion, Royaume-Uni / Australie Première nord-américaine
Un drame basé sur l'histoire d'amour secrète entre le poète anglais de 23 ans, John Keats (Ben Whishaw) et la fille d'à côté, Fanny Brawne (Abbie Cornish), une étudiante franche de la mode. Intensément et impuissants absorbés les uns dans les autres, ils ont surfé sur une vague d'obsession romantique qui s'est intensifiée à mesure que leurs problèmes montaient. Seules la maladie et la mort prématurée de Keats se sont révélées insurmontables.

Étreintes brisées
Pedro Almodovar, Espagne Première nord-américaine
Harry Caine, un écrivain aveugle, arrive à un point où il doit guérir ses blessures d'il y a 14 ans, alors qu'il était encore connu sous son vrai nom, Mateo Blanco, et réalisant son dernier film. Alors que le passé est revisité, une histoire d'amour fou se déroule, dominée par la fatalité, la jalousie, l'abus de pouvoir, la trahison et un complexe de culpabilité.

Heure du Caire
Ruba Nadda, Canada / Irlande, Première mondiale
Juliette (Patricia Clarkson), rédactrice en chef, arrive au Caire pour rencontrer son mari Mark (Tom McCamus), un fonctionnaire des Nations Unies à Gaza. Lorsqu'il est inévitablement retardé, Mark envoie son ami et ancien agent de sécurité Tareq (Alexander Siddig) pour lui faire visiter la ville. Alors qu’elle s’habitue aux coutumes et au rythme de vie au Caire, Juliette se retrouve non seulement sous le charme de la ville, mais aussi pour Tareq.

Capitalisme: une histoire d'amour
Michael Moore, États-Unis Première nord-américaine
À l'occasion du 20e anniversaire de son chef-d'œuvre révolutionnaire «Roger & moi», «Capitalism: A Love Story» de Michael Moore revient sur la question qu'il a examinée tout au long de sa carrière: l'impact désastreux de la domination des entreprises sur la vie quotidienne des Américains ( et par défaut, le reste du monde). Mais cette fois, le coupable est beaucoup plus grand que General Motors, et la scène du crime bien plus large que Flint, Michigan. De l'Amérique centrale aux salles du pouvoir à Washington en passant par l'épicentre financier mondial de Manhattan, Michael Moore emmènera à nouveau les cinéphiles en territoire inconnu.

Ville de vie et de mort
Lu Chuan, Chine Première internationale
Du célèbre réalisateur Lu Chuan vient un film épique dévastateur et controversé basé sur l'holocauste le plus atroce de l'histoire chinoise, le massacre de Nanjing. L'histoire se déroule alors que les Japonais prennent le contrôle de la ville en 1937 et que tout le monde a du mal à survivre dans une ville où la mort est plus facile que la vie. Avec Liu Ye et Gao Yuanyuan.

Des fissures
Jordan Scott, Irlande Première mondiale
Dans un internat pour filles austère et éloigné, la clique la plus élite des filles sont les membres illustres de l'équipe de plongée de l'école. Alors qu'elles rivalisent pour attirer l'attention de leur professeur glamour (Eva Green), l'arrivée d'une belle fille espagnole perturbe l'équilibre social délicat. Afin de mettre les différences de côté, une soirée secrète à minuit a lieu qui va changer leur vie pour toujours.

Défenseur
Peter Stebbings, Canada, Première mondiale
La réalité croise l'illusion dans l'esprit d'Arthur Poppington (Woody Harrelson), un homme ordinaire qui adopte un personnage de super-héros connu sous le nom de Defendor, et parcourt les rues de la ville la nuit à la recherche de son ennemi juré, Captain Industry. Dans ses tentatives pour lutter contre le crime et faire tomber Captain Industry, un trafiquant de drogue et d'armes qu'il blâme par erreur pour la mort de sa mère, Defendor finit par se lier d'amitié avec une jeune prostituée, Katerina Debrofkowitz (Kat Dennings). Armé d'armes de confusion de masse non conventionnelles, aidé par son nouvel ami, et mettant sa vie en jeu, Defendor prouve que tout le monde est capable de faire la différence.

Une éducation
Lone Scherfig, Royaume-Uni Première canadienne
Une histoire de passage à l'âge adulte sur une adolescente dans la banlieue de Londres des années 1960 et comment sa vie change avec l'arrivée d'un playboy près de deux fois son âge. Tiraillée entre le rêve de ses parents d'aller à l'Université d'Oxford et une vie plus tentante, elle doit décider si le nouveau chemin est celui qui va la piéger ou la libérer.

Une scène de «Capitalisme: une histoire d'amour» de Michael Moore. Image reproduite avec l'aimable autorisation d'Overture Films.

La ligne de front
Renato De Maria, Italie Première mondiale
Situé au cours d'une période turbulente dans l'Italie des années 1970-80, l'intrigue est centrée sur le couple passionné Sergio et Susanna, qui ont vécu comme des fugitifs. Poursuivant une cause sans compromis en tant que membres de la célèbre Prima Linea, ils se sont de plus en plus éloignés du monde réel. Leur chance s'épuise enfin lorsque Susanna est capturée et jetée en prison. Mettant sa vie en jeu, Sergio se lance dans un plan radical.

Glorieux 39
Stephen Poliakoff, Royaume-Uni Première mondiale
Ce thriller de complot tendu situé à la veille de la Seconde Guerre mondiale et basé sur des événements réels troublants, se concentre sur une jeune femme qui tombe sur des preuves d'un sinistre complot d'apaisement nazi. Alors que ses amis proches commencent à mourir dans des circonstances suspectes, elle trouve sa propre vie en danger d'un ennemi de plus en plus menaçant et puissant.

Bons cheveux
Jeff Stilson, États-Unis Première canadienne
Rendu sans voix par la question de sa fille - 'Papa, comment se fait-il que je n'aie pas de bons cheveux'>

Hugh Hefner: Playboy, activiste et rebelle
Brigitte Berman, Canada, Première mondiale
Un regard intime sur le fondateur franc et flamboyant de l'empire Playboy. Avec humour et perspicacité, le film capture les combats acharnés de Hefner avec le gouvernement, la droite religieuse et les féministes militantes. Des images rares et des interviews captivantes avec un who's who remarquable de la culture pop américaine du 20e siècle, présentent un instantané brillant et divertissant de la vie d'un homme extraordinaire et des controverses qui l'ont entouré.

L'informateur!
Steven Soderbergh, États-Unis Première nord-américaine
Mark Whitacre (Matt Damon), une étoile montante du géant agro-industriel Archer Daniels Midland (ADM), devient soudainement dénonciateur. Dénonçant le complot multinational de fixation des prix de son entreprise au FBI, Whitacre s’imagine comme une sorte d’agent secret de facto. Malheureusement pour le FBI, leur principal témoin n’a pas été tout à fait disposé à s’aider dans les coffres de l’entreprise. Le récit en constante évolution de Whitacre frustre les agents et menace les poursuites contre ADM car il devient presque impossible de déchiffrer ce qui est réel et quel est le produit de l'imagination décousue de Whitacre. Basé sur l'histoire vraie du dénonciateur d'entreprise le plus haut placé de l'histoire des États-Unis.

L'invention du mensonge
Ricky Gervais et Matthew Robinson, États-Unis Première mondiale
De Ricky Gervais, le créateur primé et star de la série originale de la BBC The Office et HBO's Extras, vient la nouvelle comédie romantique The Invention of Lying, qui se déroule dans une réalité alternative où mentir - même le concept d'un mensonge - fait n'existe même pas. Tout le monde - des politiciens aux annonceurs en passant par l'homme et la femme dans la rue - dit la vérité et rien que la vérité sans penser aux conséquences. Mais quand un perdant malchanceux nommé Mark développe soudain la capacité de mentir, il trouve que la malhonnêteté a ses récompenses. Dans un monde où chaque mot est supposé être la vérité absolue, Mark trouve facilement son chemin vers la gloire et la fortune. Mais les mensonges ont un moyen de se propager, et il commence à réaliser que les choses deviennent incontrôlables lorsque certains de ses plus grands contes sont également repris comme évangile. Avec le monde entier maintenant sur ses moindres mots, il n'y a qu'une seule chose dans laquelle Mark n'a pas pu se frayer un chemin: le cœur de la femme qu'il aime.

J’ai Tue Ma Mere
Xavier Dolan, Canada, Première du Canada anglais
Hubert, un jeune de 17 ans, est confus et déchiré par une relation amour-haine avec sa mère qui le consomme de plus en plus chaque jour. Après des épreuves pénibles et des épisodes tragiques, Hubert retrouvera sa mère sur les rives du fleuve Saint-Laurent, où il a grandi et où un meurtre sera commis: le meurtre de l'enfance.

The Joneses
Derrick Borte, États-Unis Première mondiale
Dans le drame comique The Joneses, Kate Jones (Demi Moore) et Steve Jones (David Duchovny) sont un couple parfait qui, à première vue, incarne le rêve américain. Lorsqu'ils emmènent leur famille en banlieue, les Jones deviennent immédiatement l'envie des résidents autour d'eux avec leurs voitures de luxe et leur magnifique maison. Mais leurs voisins ne se rendent pas compte que cette famille n'est pas ce qu'elle semble être, et tout le monde est sur le point de découvrir que suivre les Jones n'est pas aussi facile qu'il y paraît.

Kamui
Yoichi Sai, Japon Première mondiale
Une foule agréable, épique de balayage brillamment dirigée par l'un des meilleurs auteurs japonais, Kamui est l'histoire aventureuse d'un ninja fugitif joué par la superstar Kenichi Matsuyama.

L’Affaire Farewell
Christian Carion, France World Premiere
En 1981, Moscou, un colonel du KGB, dégoûté de ce qu'est devenue la politique soviétique, décide de rompre avec le système. Avec l'aide d'un ingénieur français, il participera à l'un des événements clés de l'histoire mondiale: l'effondrement du bloc soviétique.

Des brins d'herbe
Tim Blake Nelson, États-Unis Première mondiale
Bill Kincaid, un professeur de classiques de l'Ivy League, retourne dans l'Oklahoma rural pour enterrer son frère jumeau dangereusement brillant qui était resté dans son état d'origine pour cultiver un pot hydroponique. Leaves of Grass est un film comique au rythme effréné qui contraste deux approches distinctes de la vie. Avec Edward Norton dans le rôle de chaque jumeau.

Les Derniers Jours du Monde
Arnaud Larrieu et Jean-Marie Larrieu, France / Espagne / Taïwan, première nord-américaine Une apocalypse mondiale est sur le point de détruire toute l'humanité. Dans une dernière quête, Robinson (Mathieu Amalric) part en voyage de France en Espagne, à la recherche de Laetitia, la femme qu'il aimait autrefois, quitte à retourner au centre de la zone de danger. Mais alors que le monde se renverse, la plupart des gens - à travers leur panique aveugle - ont décidé de simplement profiter de leurs derniers jours sur la planète en s'abandonnant à quelques derniers moments de plaisir et de luxure.

La vie en temps de guerre
Todd Solondz, États-Unis Première nord-américaine
Le réalisateur du bonheur, Todd Solondz, revient avec une autre comédie sombre troublante sur l'obsession sexuelle entre amis, famille et amants qui luttent pour trouver l'amour, le pardon et le sens dans un monde déchiré par la guerre. Allison Janney et Ciaran Hinds tiennent le premier rôle.

Une scène de «The Informant» de Steven Soderbergh. Image reproduite avec l'aimable autorisation de Warner Brothers.

London River
Rachid Bouchareb, Royaume-Uni / France / Algérie Première nord-américaine
Ce drame intime raconte l'histoire de deux personnes, un musulman et une chrétienne, qui sont immédiatement touchées par les attentats de Londres en juillet 2005. Tous deux sont attirés par la capitale britannique lorsque leurs enfants disparaissent le jour des attentats. Mis à part leurs différences culturelles, ils se donneront la force de poursuivre la recherche de leurs enfants et de maintenir leur foi.

Le dernier danseur de Mao
Bruce Beresford, Australie / USA / Chine Première mondiale
Adapté de ses mémoires les plus vendues au niveau international, le film raconte l'histoire vraie de Li Cunxin, une danseuse de ballet formée en Chine. Arraché de son village d'enfance, soumis à des années d'entraînement vigoureux et menacé pendant la Révolution culturelle, Cunxin décide de quitter la Chine au péril de lui-même et de ses proches, pour un avenir incertain.

Moloch Tropical
Raoul Peck, Haïti / France Première mondiale
Un «président» démocratiquement élu et ses plus proches collaborateurs se préparent pour une célébration d'État. Mais le matin de l'événement, il se réveille pour retrouver le pays enflammé et les rues en ébullition. Malgré la situation, le président ne veut pas faire face à la réalité et refuse de démissionner. Accablé, il plonge dans une profonde confusion mentale au fil des événements. Situé dans un château dans les nuages, Moloch Tropical est une représentation shakespearienne en coulisses de la fin du pouvoir.

Mère
Bong Joon-ho, Corée du Sud Première nord-américaine
Un thriller noir unique qui plonge dans le secret entourant un meurtre terrible et le mystère de l'amour primordial d'une mère pour son fils. Les films du réalisateur Bong Joon-ho rompent régulièrement et brillamment avec les conventions, grâce à une imagination qui ne se limite pas aux paramètres acceptés de l'humour, du suspense ou de l'horreur - Mère ne fait pas exception.

Monsieur Personne
Jaco Van Dormael, France / Allemagne / Canada / Belgique Première nord-américaine
M. Nobody raconte l'histoire de Nemo (Jared Leto), l'homme le plus âgé du monde. En 2092, Mars est devenue une destination de vacances branchée et les humains ont atteint l'immortalité, grâce aux progrès de la génétique. À l'âge de 120 ans, Nemo est le dernier mortel sur Terre. Sa mort approche et les médias du monde entier sont impatients de couvrir l'événement. Nemo ne se souvient pas vraiment de qui il est et n'est capable, sous hypnose, que d'appeler quelques extraits de souvenirs désordonnés. Mettant également en vedette Sarah Polley, Diane Kruger, Linh-Dan Pham et Rhys Ifans.

Mon fils, mon fils, qu'as-tu fait
Werner Herzog, États-Unis Première canadienne
Inspiré par de vrais événements, My Son, My Son, What Have Ye Done, est une histoire de mythes anciens et de folie moderne. Brad Macallam, un aspirant acteur jouant dans une tragédie grecque, commet le crime qu'il doit commettre dans la pièce en tuant sa mère. Le mystère se déroule dans une série de flash-back montrant la destruction psychologique du tueur déclenchée par un voyage de kayak en eau vive malheureux dans un pays lointain.

Ondine
Neil Jordan, Irlande / USA Première mondiale
Un conte de fées lyrique et moderne qui raconte l'histoire de Syracuse (Colin Farrell), un pêcheur irlandais dont la vie est transformée quand il attrape une belle et mystérieuse femme (Alicja Bachleda) dans ses filets. Sa fille Annie (Alison Barry) en vient à croire que la femme est une créature magique, tandis que Syracuse tombe impuissante en amour. Cependant, comme tous les contes de fées, l'enchantement et l'obscurité vont de pair.

Commencer
Catherine Corsini, France Première internationale
Suzanne (Kristin Scott Thomas) est une femme mariée et une mère aisée dans le sud de la France. Son mode de vie bourgeois paresseux la déprime et elle décide de retourner travailler comme physiothérapeute. Son mari accepte de lui aménager une salle de consultation dans leur arrière-cour. Lorsque Suzanne et l'homme (Sergi Lopez) embauchés pour faire le bâtiment se rencontrent, l'attirance mutuelle est soudaine et violente. Suzanne décide de tout abandonner et de vivre pleinement cette passion engloutissante.

Perrier’s Bounty
Ian Fitzgibbon, Irlande / Royaume-Uni Première mondiale
Lorsque la dette de Michael (Cillian Murphy) envers le chef de file de Dublin Darren Perrier (Brendan Gleeson) est appelée et que l'un des hommes de main de Perrier se retrouve accidentellement mort, Michael s'enfuit dans les montagnes avec son père Jim (Jim Broadbent) et son meilleur ami, Brenda. Plat cassé, en fuite et avec seulement 24 heures à payer, Michael est contraint de confronter ses vrais sentiments pour Brenda et de faire amende honorable avec son père. Cependant, avec Perrier et son gang à sa poursuite, le temps presse pour Michael et seul le destin, un peu de chance et peut-être un gang de chiens sauvages le sauvera, dans cette comédie de gangsters craquante.

Un prophète
Jacques Audiard, France North American Premiere
Un jeune homme arabe, Malik, est envoyé dans une prison française où il est acculé par le chef du gang corse au pouvoir. Il se voit confier un certain nombre de «missions», le durcir et gagner la confiance du chef de gang dans le processus. Mais Malik est courageux et apprend vite, osant développer secrètement ses propres plans.

Une scène de «The Road» de John Hillcoat. Image reproduite avec l'aimable autorisation de The Weinstein Company.

La route
John Hillcoat, États-Unis Première nord-américaine
Dans ce récit épique post-apocalyptique de la survie, un père (nominé aux Oscars Viggo Mortensen) et son jeune fils (Kodi Smit-McPhee) traversent une Amérique stérile détruite par un mystérieux cataclysme. De l'auteur Cormac McCarthy (No Country For Old Men) vient l'adaptation très attendue sur grand écran du roman bien-aimé, best-seller et lauréat du prix Pulitzer, The Road, avec également Charlize Theron, Robert Duvall et Guy Pearce.

Route, Film
Dev Benegal, Inde / USA Première mondiale
Vishnu, un jeune homme agité, rejette les affaires chancelantes de l’huile capillaire de son père et prend la route avec un cinéma itinérant. Coloré et plein de personnages inoubliables, Road, Movie célèbre la route ouverte de l'Inde et le pur amour des films.

Scheherazade Raconte-moi une histoire
Yousry Nasrallah, Égypte Première nord-américaine
Hebba est l'hôte d'un talk-show politique réussi dans l'actuel Caire. Karim, son mari, est rédacteur en chef adjoint d'un journal appartenant au gouvernement. Lorsque les gros plans du Parti impliquent que sa femme se mêle de la politique d'opposition, Karim la convainc de lancer une série de talk-shows sur les questions impliquant les femmes. Hebba sait, bien sûr, que les problèmes des femmes sont politiques. Mais elle ne pouvait pas imaginer dans quelle mesure, et la tension finit par conduire à la rupture de son mariage.

Le secret de leurs yeux
Juan Jose Campanella, Argentine / Espagne Première internationale
Benjamin Chaparro, secrétaire d'un tribunal de Buenos Aires, est sur le point de prendre sa retraite et décide d'écrire un roman basé sur une affaire qui l'a profondément touché il y a trente ans. L'histoire de Chaparro traverse les années turbulentes de l'Argentine dans les années 1970, quand rien n'était nécessairement ce qu'il semblait être.

Un homme sérieux
Joel Coen et Ethan Coen, USA Première mondiale
En explorant avec imagination les questions de foi, de responsabilité familiale, de comportement délinquant, de phénomènes dentaires, d'universités, de mortalité et de judaïsme - et leurs intersections - «Un homme sérieux» est le nouveau film de Joel et Ethan Coen, scénaristes-réalisateurs primés aux Oscars.

Un homme celibataire
Tom Ford, États-Unis Première nord-américaine
Situé à Los Angeles en 1962, A Single Man est l'histoire de George Falconer, un professeur d'université britannique (Colin Firth) qui peine à trouver un sens à sa vie après la mort de son partenaire de longue date, Jim (Matthew Goode). Nous suivons George à travers une seule journée, où une série de rencontres, le conduit finalement à décider s'il y a un sens à la vie après Jim. George est consolé par son ami le plus proche, Charley (Julianne Moore), une beauté de 48 ans, et est traqué par l'un de ses élèves, Kenny (Nicholas Hoult). L'histoire est une adaptation basée sur un roman de Christopher Isherwood et est dirigée par Tom Ford.

l'orgie des restes

Solitaire
Brian Koppelman et David Levien, États-Unis Première mondiale
Ben Kalmen (Michael Douglas) se sent son âge, mais vous ne le sauriez pas de l'entreprise qu'il garde. Un ancien magnat avec une chaîne de concessionnaires automobiles, jusqu'à ce que des problèmes juridiques le mettent hors de l'entreprise, Ben garde maintenant une emprise sur le monde grâce à ses relations avec les femmes - beaucoup de femmes. Le casting comprend également Susan Sarandon, Danny DeVito, Mary Louise Parker et Jenna Fischer.

Cuisine de l'âme
Fatih Akin, Allemagne Première nord-américaine
Du directeur de Head-on, l'histoire d'un jeune restaurateur, Zinos, est malheureuse. Sa petite amie Nadine a déménagé à Shanghai, ses clients de Soul Kitchen boycottent le nouveau chef gastronomique et il a des problèmes de dos. Les choses commencent à s'améliorer lorsque la foule branchée embrasse son concept culinaire remanié, mais cela ne répare pas le cœur brisé de Zinos. Il décide de s'envoler pour la Chine pour Nadine, laissant le restaurant entre les mains de son ex-frère peu fiable Illias.

Une scène de «Mother» de Bong Joon-ho. Image reproduite avec l'aimable autorisation du Festival de Cannes.

Le voyageur
Ahmed Maher, Égypte / Italie Première nord-américaine
Le Voyageur suit le voyage d’un homme à travers le temps et l’espace, de la jeunesse à l’âge adulte jusqu’à la vieillesse. La vie de Hassan est résumée en trois jours cruciaux au cours desquels il façonne sa propre sensibilité et son caractère. À travers une tournure du destin, il sera forcé d'apprendre le sens de l'amour, de la jalousie et de la trahison et aura l'occasion de remettre en question ses propres significations de paternité et de parenté. Le film présente Omar Sharif.

Triage
Danis Tanovic, Irlande / Espagne Première mondiale
Mark (Colin Farrell), un photographe de guerre, rentre du Kurdistan sans son ami et collègue David (Jamie Sives). Au fil du temps, il devient clair que Mark détient la clé de la vérité sur la disparition de David.

Le Trotsky
Jacob Tierney, Canada, Première mondiale
Leon Bronstein (Jay Baruchel) n'est pas un lycéen moyen de Montréal-Ouest. D'une part, aucun de ses pairs ne peut prétendre être la réincarnation de l'iconoclaste soviétique du début du XXe siècle et héros de l'Armée rouge, Leon Trotsky. Lorsque son père (Saul Rubinek) envoie Leon à l'école publique comme punition pour avoir entamé une grève de la faim à l'usine de vêtements de Papa, Leon donne rapidement un nouveau sens au terme «syndicat étudiant», déterminé à vivre son destin prédéterminé pour le plus plein et changer le monde.

Dans l'air
Jason Reitman, États-Unis Première mondiale
De Jason Reitman, le réalisateur nominé aux Oscars de Juno, vient une comédie mettant en vedette George Clooney dans le rôle de Ryan Bingham, un expert en réduction des effectifs dont la vie chérie sur la route est menacée alors qu'il est sur le point d'atteindre dix millions de miles de fidélisation et juste après avoir rencontré la voyageuse fréquente de ses rêves.

Valhalla Rising
Nicolas Winding Refn, Danemark / Royaume-Uni Première mondiale
C'est 1000 AD. Depuis des années, One Eye, un guerrier muet d'une force surnaturelle, est détenu par le chef nordique Barde. Aidé par Are, un garçon esclave, One Eye tue son ravisseur et ensemble lui et Are s'échappent, commençant un voyage au cœur des ténèbres. Pendant leur vol, One Eye et Are montent à bord d'un navire Viking, mais le navire est bientôt englouti par un brouillard sans fin qui ne s'éclaircit que lorsque l'équipage aperçoit une terre inconnue. Alors que le nouveau monde révèle ses secrets et que les Vikings affrontent leur destin terrible et sanglant, One Eye découvre son vrai moi.

Vengeance
Johnnie To, Hong Kong / France Première nord-américaine
Un père vient à Hong Kong pour venger sa fille, dont la famille a été assassinée. Officiellement, c'est un chef français. Il y a vingt ans, il était un tueur. Vengeance est un tour de force de mauvaise humeur, noir et noir, avec l'icône de la pop française Johnny Hallyday.

La chance du vigneron
Niki Caro, Nouvelle-Zélande / France Première mondiale
Situé au début du 19e siècle en France, The Vintner's Luck raconte l'histoire fascinante de Sobran Jodeau, un jeune vigneron paysan ambitieux et les trois amours de sa vie, sa belle et passionnée épouse Celeste, la fière baronne intellectuelle Aurora de Valday et Xas, un ange qui noue une amitié improbable avec Sobran. Fantastique créature aux ailes qui sentent la neige, Xas se révèle être un mentor non conventionnel. Sous sa direction, Sobran est forcé de comprendre la nature de l'amour et de la croyance et, ce faisant, se débat avec le sensuel, le sacré et le profane, le tout à la recherche du millésime parfait.

La ville d'attente
Claire McCarthy, Australie Première mondiale
Un couple australien extérieurement heureux (Radha Mitchell, Joel Edgerton) se rend à Kolkata, en Inde, pour récupérer leur bébé adopté, mais à son arrivée, il constate que les arrangements à l'agence n'ont pas encore été finalisés. Ils n'ont d'autre choix que d'attendre dans ce lieu qui, pour eux, est chaotique et étranger. Mais alors que les pouvoirs mystiques enivrants de la ville indienne les entraînent chacun dans des directions distinctes et inattendues, la vulnérabilité de leur mariage commence à se révéler.

Le guerrier et le loup
Zhuangzhuang Tian, ​​Chine Première mondiale
Le suivi de Tian de «The Go Master» de 2006 met en vedette Maggie Q dans l'histoire d'un général désabusé d'un ancien régiment de l'armée chinoise qui se retrouve coincé dans un village peuplé d'un clan étrange avec des liens mystiques avec les loups (description gracieuseté d'imdb ).

Blé
He Ping, première internationale en Chine
Dans le royaume de Zhao, tous les hommes sont partis pour la guerre et Lady Li (Fan Bingbing), épouse du seigneur absent, dit que la victoire ramènera bientôt leurs hommes chez eux. Lorsque deux déserteurs ennemis envahissent le royaume, ils prétendent être des soldats de Zhao et improvisent un conte pour Lady Li décrivant la victoire de Zhao. La nouvelle de la victoire supposée se propage rapidement dans toute la ville, provoquant un optimisme déplacé chez les femmes jusqu'à ce que la vérité soit révélée et que le désespoir et l'horreur émergent.

Fouettez-le
Drew Barrymore, États-Unis Première mondiale
Le premier film de Drew Barrymore met en vedette Ellen Page («Juno») dans le rôle de Bliss, une adolescente rebelle du Texas qui jette sa couronne de concours de beauté dans une petite ville pour le monde tapageur du roller-derby. Marcia Gay Harden («Mystic River», «Pollock») incarne la mère désapprobatrice de Bliss, tandis que Drew Barrymore, Kristen Wiig («Saturday Night Live») et Juliette Lewis («Old School») jouent des stars du roller-derby. Whip It met également en vedette Eve, Jimmy Fallon, Daniel Stern, Alia Shawkat, Ari Graynor, Andrew Wilson, Zoe Bell et l'auteur-compositeur-interprète Landon Pigg.

Femmes sans hommes
Shirin Neshat, Allemagne / France / Autriche Première nord-américaine
Le premier long métrage de Shirin Neshat est basé sur un roman réaliste et magique écrit par l’auteur iranien Sharnush Parsipur. Le récit entrelace la vie de quatre femmes iraniennes au cours de l'été 1953, un moment charnière dans l'histoire iranienne lorsqu'un coup d'État dirigé par les États-Unis a renversé le premier ministre démocratiquement élu Mohammed Mossadegh et réinstallé le Shah au pouvoir. Le film raconte la quête de changement de chaque femme et leur mystérieuse rencontre dans une orch magique.

Une scène de «The Trosky» de Jacob Tierney. Image reproduite avec l'aimable autorisation du Festival international du film de Toronto.

Jeunesse en révolte
Miguel Arteta, États-Unis Première nord-américaine
Youth in Revolt est un conte scandaleux et réconfortant de Nick Twisp (Michael Cera), et sa quête pour gagner le cœur de Sheeni (Portia Doubleday) et, espérons-le, perdre sa virginité en cours de route. Le film est basé sur C.D. Le roman culte de Payne du même nom, réalisé par Miguel Arteta (The Good Girl) et présente une distribution d'ensemble composée de stars comprenant Steve Buscemi, Ray Liotta, Justin Long, Jean Smart, Ari Graynor, Fred Willard, Zach Galifianakis et Mary Kay Place.

Real to Reel

En avance
Bob Richman, États-Unis Première mondiale
Ce premier film de réalisateur du célèbre cinéaste Bob Richman (The September Issue, Metallica: Some Kind of Monster) crée un portrait vivant de Ruth Gruber. A partir du moment où elle est devenue la plus jeune doctorante du monde. en 1931 à l'âge de 20 ans pour sa couverture médiatique cruciale des réfugiés à bord d'Exodus 1947, cette énergique et inspirante de 97 ans a défié à plusieurs reprises la tradition par son intrépidité et son amour de l'aventure.

L'art du vol
Do Argotti, États-Unis Première mondiale
Cette unité du monde de l'art étudie ce qui est arrivé à la collection Barnes de peintures post-impressionnistes - évaluées par milliards - qui a été la proie d'une lutte de pouvoir après la mort du propriétaire Albert Barnes.

Bassidji
Mehran Tamadon, Iran / France / Suisse Première internationale
Pendant trois ans, Mehran Tamadon s'est plongé au cœur même des partisans les plus extrémistes de la République islamique d'Iran (les Bassidjis) pour comprendre leurs idées.

Cleanflix
Andrew James et Joshua Ligairi, USA Première mondiale
La religion mormone prêche contre le contenu des films classés R, de sorte que plusieurs entrepreneurs basés dans l'Utah ont commencé à proposer des versions «propres» des films hollywoodiens dans les magasins de DVD spécialisés. Mais l'industrie florissante rencontre des problèmes juridiques et son propre scandale sexuel.

Réduire
Chris Smith, États-Unis Première mondiale
Du réalisateur acclamé d'American Movie, ce portrait du penseur radical Michael Ruppert explore sa vision apocalyptique de l'avenir, couvrant les crises économiques, énergétiques, environnementales et plus encore.

Colonie
Carter Gunn et Ross McDonnell, Irlande Première mondiale
Plusieurs apiculteurs aux États-Unis font face au trouble de l'effondrement des colonies - le phénomène qui a fait mystérieusement disparaître des millions d'abeilles - dans ces débuts magnifiquement tirés d'un duo de réalisateurs talentueux.

Genius Within: La vie intérieure de Glenn Gould
Peter Raymont et Michele Hozer, Canada
Première mondiale
Poète musical énigmatique et pianiste de renommée mondiale, Glenn Gould continue de captiver un public international vingt-six ans après sa mort prématurée. Un regard intime sur l'homme aux côtés du mythe, Glenn Gould: The Inner Life jette un nouveau regard sur un génie dont les idées étaient aussi controversées, et sa vie privée aussi passionnée que sa musique.

Google Baby
Zippi Brand Frank, première internationale d'Israël
En Inde, la dernière forme d'externalisation est celle des mères porteuses qui portent des embryons pour les couples qui ne peuvent pas avoir d'enfant. Le directeur Zippi Brand Frank suit un entrepreneur qui propose un nouveau service - la production de bébés pour les clients occidentaux.

Une scène de Ricky Gervais et Matthew Robinson «The Invention of Lying». Image reproduite avec l'aimable autorisation de Warner Brothers Pictures.

Comment plier un drapeau
Michael Tucker et Petra Epperlein, États-Unis Première mondiale
Les créateurs de Gunner Palace suivent les soldats américains alors qu'ils créent de nouvelles vies après l'Irak - d'un candidat au Congrès à Buffalo à un combattant en cage en Louisiane - dans le contexte des élections de 2008.

L’Enfer de Henri-Georges Clouzot
Serge Bromberg et Ruxandra Medrea, France Première nord-américaine
L'archiviste de cinéma Serge Bromberg découvre un trésor d'imagerie dans un film inachevé intitulé L'Enfer avec Romy Schneider et réalisé par le maître français Henri-Georges Clouzot, connu pour Wages of Fear et Diabolique.

L'homme le plus dangereux d'Amérique: Daniel Ellsberg et les papiers du Pentagone
Judith Ehrlich et Rick Goldsmith, États-Unis Première mondiale
Daniel Ellsberg était un précieux stratège au sein du gouvernement américain jusqu'à ce qu'il divulgue les documents du Pentagone et expose les mensonges de la guerre du Vietnam. Ce documentaire passionnant raconte ce chapitre important de l'histoire et comment l'obsession de Richard Nixon pour l'affaire a renversé son propre gouvernement.

Il était une fois le prolétaire: 12 contes d'un pays
Guo Xiaolu, Chine Première nord-américaine
Anatomie subjective de la Chine contemporaine à l'époque post-marxiste, il s'agit d'une représentation sombre et poétique de personnes d'horizons différents vivant dans la Chine moderne. Douze chapitres explorent le paysage social et politique actuel du pays, d'où émergent des histoires de perte et de désir. Il s'agit du dernier documentaire du réalisateur Guo Xiaolu, qui a récemment reçu le Grand Prix du Léopard d'Or au Festival international du film de Locarno pour She, A Chinese.

Petropolis: perspectives aériennes sur les sables bitumineux de l'Alberta
Peter Mettler, Canada
Première nord-américaine
Le cinéaste et plasticien Peter Mettler emmène le public dans une tournée aérienne révélatrice des sables bitumineux de l'Alberta dans ce magnifique documentaire envoûtant et vital. Ce film est co-présenté par Short Cuts Canada.

Présumé coupable
Roberto Hernandez et Geoffrey Smith, Mexique Première mondiale
Deux jeunes avocats mexicains tentent de disculper un homme condamné à tort en réalisant un documentaire. Ce faisant, ils révèlent les contradictions d'un système judiciaire qui présume que les suspects sont coupables jusqu'à ce que leur innocence soit prouvée.

Reel Injun
Neil Diamond, Canada
Première mondiale
Le documentaire de Neil Diamond, Reel Injun, est un correctif nécessaire depuis longtemps aux représentations extrêmement inexactes des peuples autochtones dans les films hollywoodiens et rempli d'entretiens révélateurs et souvent poignants avec des acteurs clés tels que les acteurs Wes Studi, Adam Beach et Sacheen Littlefeather.

Schmatta: Rags to Riches to Rags
Marc Levin, USA Première mondiale
Le cinéaste vétéran Mark Levin (Slam) se penche sur le passé et le présent du quartier de l'habillement de New York, depuis son apogée en tant que base pour les travailleurs immigrés et les syndicats jusqu'à son récent déclin.

Snowblind
Vikram Jayanti, États-Unis / Royaume-Uni Première internationale
Rachael Scdoris, une aveugle de 23 ans, ne laisse pas son handicap l’empêcher de participer à l’un des concours d’endurance les plus exténuants au monde: la course de traîneau à chiens Iditarod traversant 1 100 miles du terrain le plus accidenté de l’Alaska. Mais être aveugle n'est que le début de ses défis.

Volé
Violeta Ayala et Dan Fallshaw, Australie Première internationale
Les cinéastes Ayala et Fallshaw ont voulu en savoir plus sur les réfugiés sahraouis qui vivent dans des camps algériens depuis plus de 30 ans. Tout en se concentrant sur une réunion de famille, les cinéastes ont découvert des allégations d'esclavage moderne qui les ont embarqués dans un voyage qu'ils n'auraient jamais pu imaginer. Les dilemmes moraux au sein du film ont suscité une controverse importante depuis ses débuts au Festival du film de Sydney.

The Sunshine Boy
Fridrik Thor Fridriksson, Islande Première mondiale
Il s'agit d'une représentation émouvante et compatissante de la quête désespérée d'une mère pour comprendre l'autisme, la condition perplexe qui contrôle son fils. En faisant un voyage à travers différents pays et cultures, le film aborde l'autisme d'une manière profondément globale et le considère à l'échelle mondiale.

Les jumeaux Topp: filles intouchables
Leanne Pooley, Nouvelle-Zélande Première nord-américaine
Amusants, désarmants et provocants sur le plan musical, les Topp Twins sont les meilleurs chanteurs de country et western lesbiens de Nouvelle-Zélande et la plus grande exportation du pays depuis le carré d'agneau et la trilogie du film Le Seigneur des Anneaux.

Videocratie
Erik Gandini, Suède Première nord-américaine
Ce regard pénétrant sur l'empire médiatique du Premier ministre italien Silvio Berlosconi révèle comment ses émissions de télé-réalité pleines de femmes en bikini ont enrichi ses amis et séduit une nation.

La belle au bois dormant
Don Hahn, États-Unis Première mondiale
Ce n'est pas un conte de fées, mais plutôt l'histoire vraie de la façon dont l'équipe d'animation de Disney est passée de la stagnation au milieu des années 1980 à une renaissance surprenante avec une sortie stupéfiante de hits - Who Framed Roger Rabbit, The Little Mermaid, Beauty and the Beast , Aladdin, Le Roi Lion et plus - sur une période de dix ans. Le réalisateur Don Hahn, qui a été un contributeur clé sur plusieurs de ces œuvres, apporte une perspective d'initié au film.

De ville en ville

Le programme City To City, dont les descriptions fournies par le festival.

Bena
Niv Klainer, Israël / France Première internationale
Un père de Tel Aviv essaie de garder son fils schizophrène hors d'une institution, mais quand il accueille un travailleur migrant thaïlandais, elle perturbe l'équilibre difficile dans leur maison.

Big Dig
Efraim Kishon, Israël / États-Unis / Allemagne de l'Ouest
L'une des comédies israéliennes les plus appréciées de son époque, Big Dig est une farce vertigineuse de 1969 dans laquelle un fou inspiré arrête Tel Aviv avec un marteau-piqueur.

Gros yeux
Uri Zohar, Israël
De l'un des cinéastes les plus influents d'Israël, ce classique dépeint une contre-culture de Tel-Aviv qui est progressiste et dotée de nombreux délices, mais aussi autocritique et peut-être un peu épuisée par la poussée et l'attraction de la laïcité et de l'orthodoxie. Zohar lui-même incarne Benny Furman, un entraîneur de basket-ball féminisant forcé de décider ce qu'il veut vraiment dans la vie.

La bulle
Eytan Fox, Israël
Œuvre déterminante du récent cinéma de Tel Aviv, cette histoire à personnages multiples montre les libéraux libres d’esprit de la ville confrontés à de fortes tensions politiques.

Une histoire du cinéma israélien - Partie 1
Raphael Nadjari, Israël / France Première nord-américaine Cette exploration revigorante du cinéma israélien s'appuie sur de nombreux clips et des interviews captivantes de cinéastes et d'historiens. La première partie couvre les années 1932 à 1978, relatant la lutte sioniste pour créer un État et façonner son identité.

Une histoire du cinéma israélien - Partie 2
Raphael Nadjari, Israël / France Première nord-américaine
Dans le deuxième de ce documentaire en deux parties, cinéastes et universitaires explorent le développement de la culture cinématographique israélienne de 1978 à nos jours.

Jaffa
Keren Yedaya, Israël / France / Allemagne Première nord-américaine
Dans cette histoire contemporaine de Roméo et Juliette de la légendaire ville sœur de Tel Aviv, une jeune femme juive et son amour d'enfance arabe grandissent côte à côte mais sont séparés par le destin et les années qui passent.

La douleur
Danny Lerner, première mondiale Israël / France / USA
L'héroïne de James Bond, Olga Kurylenko, joue dans ce drame tendu sur une immigrée illégale russe à Tel Aviv contrainte à la violence alors qu'elle se lie d'amitié avec une femme qui a besoin de son aide.

amazon prime transparent saison 3

La vie selon Agfa
Assi Dayan, Israël Gila Almagor incarne le propriétaire d'un bar qui voit ses habitués souffrir de hauts et de bas alors qu'ils reflètent un microcosme de Tel Aviv.

Phobidilia
Yoav Paz et Doron Paz, première mondiale en Israël
Il s'agit d'un premier long métrage pointu et élégant d'un jeune homme en train de se cacher dans son appartement à Tel Aviv avec un régime régulier de télévision et d'Internet pour la compagnie.

Cinéma du monde contemporain

25 carats
Patxi Amezcua, Espagne Première nord-américaine
Du réalisateur Patxi Amezcua vient un nouveau film d'action qui plonge dans le monde des voleurs, des go-getters, des escrocs, des voyous, des membres de la mafia et des policiers corrompus à Barcelone.

À la dérive
Bui Thac Chuyen, Première nord-américaine du Vietnam
Il s'agit d'un drame sensuel sur un couple de jeunes mariés, explorant l'éveil sexuel, le désir lesbien interdit et l'infidélité conjugale dans le Vietnam moderne.

Conduire
Scandar Copti et Yaron Shani, première nord-américaine Israël / Allemagne
Un film original et puissant dans lequel un meurtre accidentel et un trafic de drogue trouble stimulent une violence incontrôlée dans une communauté palestinienne à Jaffa.

À la fin de l'aube
Ho Yuhang, Malaisie / Hong Kong, Chine / Corée du Sud Première nord-américaine
Deux jeunes de classes différentes sont liés par un ennui agité. Mais lorsque la jeune fille se révèle être mineure, les mensonges et le chantage deviennent incontrôlables.

Arrière-cour
Carlos Carrera, Mexique Première internationale
Une policière enquête sur les horribles meurtres de travailleuses à la chaîne de montage à Ciudad Juarez. Ce thriller à suspense est le premier récit romancé des événements de la vie réelle.

Balibo
Robert Connolly, Australie Première internationale
C'est l'histoire vraie d'un correspondant de guerre qui part à la recherche de collègues disparus au milieu du chaos de l'invasion indonésienne du Timor oriental en 1975.

Au-delà du cercle
Golam Rabbany Biplob, Bangladesh
Première mondiale
Dans cette fable politique du premier cinéaste du Bangladesh, un simple musicien de village se laisse entraîner dans l'économie de marché de la grande ville de Dacca.

Béni Ana Kokkinos, Australie
Première internationale
Au cours d'une journée et d'une nuit, sept enfants se promènent dans une odyssée urbaine. Blessed est un film sur les mères et les enfants, sur l'amour et la beauté, sur la perte et le retour à la maison.

Bran Nue Days
Rachel Perkins, Australie Première internationale
La célèbre comédie musicale australienne sur le jeune amour et l'identité autochtone fait son chemin exubérante et amusante sur grand écran.

Naufragé sur la lune
Lee Hey-jun, première internationale de Corée du Sud
Il s'agit d'une histoire d'amour intelligente et originale de l'un des jeunes cinéastes les plus prometteurs de Corée, Lee Hey-jun. Une potentielle victime d'un suicide devient un Robinson Crusoé moderne sur une île au milieu de la rivière Han à Séoul.

Cellule 211
Daniel Monzon, Espagne / France Première nord-américaine
Un gardien nouvellement embauché se retrouve au milieu d'une émeute carcérale après une tournure des événements imprévue. Les détenus autour de lui ignorant sa position, il doit faire semblant d'être prisonnier pour survivre.

Cole
Carl Bessai, Canada
Première mondiale
Cole (Richard de Klerk) veut écrire son chemin hors de la petite ville de Lytton, en Colombie-Britannique. et son travail à la station-service familiale. Une nouvelle romance avec Serafina (Kandyse McClure), une femme de son cours d'écriture, offre à chacun une chance de changer leur vie dans ce drame émotionnel et intense.

Délivre nous du mal
Ole Bornedal, Danemark / Suède / Norvège Première nord-américaine
Une variation danoise sur Straw Dogs, Deliver Us from Evil est un thriller presque insupportablement intense sur un jeune couple qui déménage à la campagne et rencontre la xénophobie, la psychose et le meurtre.

Dogtooth
Yorgos Lanthimos, Grèce Première nord-américaine
Isolés du monde extérieur par leurs parents surprotecteurs, trois frères et sœurs sont élevés d'une manière que leur mère et leur père jugent appropriée jusqu'à ce que la fille aînée se voie proposer une proposition intéressante.

La double heure
Giuseppe Capotondi, Italie Première internationale
Lorsqu'une jolie jeune fille slovène déménage en Italie et rencontre un jeune homme éligible, leur vie est appelée à changer. Ils deviennent les victimes d'un braquage artistique très professionnel, mais dans ce thriller psychologique tendu, les apparences démentent la vérité. Ou font-ils '>

Excité
Bruce Sweeney, Canada
Première mondiale
L'écrivain-réalisateur Bruce Sweeney revient avec une comédie romantique sur un homme qui vient peut-être de rencontrer la femme de ses rêves, mais leur romance est compliquée par son ingérence, sa mère officieuse et son incapacité à affronter ou à discuter de ses raccords sexuels.

Yeux grands ouverts
Haim Tabakman, Israël
Première nord-américaine
Une histoire d'amour gay au cœur d'une communauté juive ultra-orthodoxe à Jérusalem, où la croyance que l'amour l'emporte entraîne des pressions sociétales et des menaces de violence.

Giulia ne date pas la nuit
Giuseppe Piccioni, Italie
Première internationale
Un jeune romancier est intrigué par le moniteur de natation de sa fille. Lorsqu'il lui demande de sortir, il apprend qu'elle ne sort pas la nuit et découvre qu'elle purge une peine pour un crime passionnel. Ils commencent provisoirement une relation qui les mène tous les deux dans des directions imprévues.

Un fusil à la tête
Blaine Thurier, Canada
Première mondiale
Un criminel réformé s’échappe du dîner de sa femme pour prendre une bière avec son cousin et ancien partenaire du crime. Au cours d'une nuit folle, il s'est replongé dans un monde de drogues, de femmes, d'armes à feu et de gangsters; mettant en danger la vie de ceux qu'il aime le plus.

Heiran
Shalizeh Arefpour, Iran
Première mondiale
Une jeune fille iranienne tombe amoureuse d'un étudiant immigré d'Afghanistan, provoquant une réaction de colère de sa famille.

Une scène de «High Life» de Gary Yates. Image reproduite avec l'aimable autorisation du Festival international du film de Toronto.

Aidez à devenir fou
Boris Khlebnikov, Russie Première nord-américaine
Après la relation fantaisiste et chaleureuse entre deux hommes, Help Gone Mad est une représentation moderne du thème de Don Quichotte et Sancho Panza. Toutes sortes de leurs charades sauvages tournent mal, mais ils restent fidèles à leurs fantasmes, ajoutant plaisir et poésie à leur vie sordide.

High Life
Gary Yates, Canada Première nord-américaine
Deux frères toxicomanes tentent une dernière partition majeure dans la comédie policière énergique et drôle du scénariste-réalisateur Gary Yates.

La maison de l'amour ramifié
Mika Kaurismäki, Finlande
Première internationale
Le thérapeute familial Juhani et l'entraîneur commercial Taula décident de divorcer de manière civilisée. Malgré ces bonnes intentions, les choses tournent mal et la boîte de Pandore de leur mariage s'ouvre, libérant des fléaux d'amour et de haine.

Huacho
Alejandro Fernandez Almendras, Chili
Première nord-américaine
Une saga familiale chaleureuse qui suit 24 heures dans la vie d'une famille provinciale en difficulté au centre du Chili.

Je ne suis pas ton ami
Gyoergy Palfi, Hongrie Première nord-américaine
Il s'agit d'un film improvisé frais et divertissant composé d'une série de vignettes décrivant les nombreux visages des relations amoureuses. Les jeunes couples traversent des étapes de désir, de jalousie et d'infidélité, tentés par les promesses de quelqu'un ou de quelque chose de différent dans leur vie.

Si je savais ce que tu disais
Mike Sandejas, première internationale aux Philippines
Une romance adolescente affectueuse, sensible et convaincante entre une rock girl rebelle et un garçon sourd qui aime danser.

Jean Charles
Henrique Goldman, Royaume-Uni / Brésil Première internationale
Une Brésilienne vient vivre avec son cousin à Londres. Il s'y est déjà taillé une vie; elle espère faire de même. C'est 2005, une année au cours de laquelle la ville sera traumatisée par des attaques terroristes. Tous deux seront pris entre deux feux.

Les derniers jours d'Emma Blank
Alex van Warmerdam, Pays-Bas Première nord-américaine
Emma est une dame vivant dans un style élevé, entourée de membres de la famille qui servent également de servantes et de servantes. Tout le monde espère que la mauvaise santé d'Emma la fera bientôt rentrer, leur permettant d'hériter de sa richesse substantielle.

Comme si vous saviez tout
Hong Sang-soo, République de Corée
Première nord-américaine
Exploration délicieusement comique de la géographie émotionnelle et sociale d'un film d'artiste réalisé par l'auteur coréen Hong Sang-soo.

Lourdes
Jessica Hausner, Autriche / France / Allemagne Première nord-américaine Pour échapper à son isolement, Christine en fauteuil roulant fait un voyage qui change la vie à Lourdes, le site emblématique du pèlerinage dans les Pyrénées.

Hommes sur le pont
Asli Oezge, Allemagne / Turquie / Pays-Bas Première nord-américaine Les histoires de six hommes travaillant sur un pont d'Istanbul sont racontées par les personnages originaux, dans cette mosaïque représentant de vraies personnes exposant leur vie et leurs aspirations.

Mon année sans sexe
Sarah Watt, Australie Première nord-américaine
Une famille. Un ans. Pas de sexe. Au lieu de cela: sports, dépenses, épargne, chant, maladie, solutions de stockage, trucs spirituels et Père Noël.

Côté passager
Matthew Bissonnette, Canada
Première canadienne
Dans le road-movie intime et amusant de Passenger Side, le scénariste-réalisateur Matthew Bissonette, deux frères bavards font le tour de Los Angeles tout en essayant de concilier leur vie romantique.

Le Pere de mes Enfants
Mia Hansen-Love, France / Allemagne Première nord-américaine
Lorsqu'un producteur de film indépendant travaillant dur trouve que les pressions personnelles et professionnelles sont trop fortes, quelque chose doit donner - et c'est le cas. Sa femme est laissée ramasser les morceaux dans ce portrait déchirant d'un mariage moderne submergé par les exigences de la vie.

Police, Adjectif
Corneliu Porumboiu, Roumanie
Première nord-américaine
Un portrait plein d'esprit de la vie dans la petite ville de Vaslui, la police sophistiquée, Adjective s'appuie sur la promesse des débuts de Porumboiu 12h08, à l'est de Bucarest.

Prince des larmes
Yonfan, Taiwan / Hong Kong, Chine Première nord-américaine
Un regard magnifiquement tourné et stimulant sur la Terreur blanche de Taiwan, la campagne anti-communiste qui a balayé l'île tout au long des années 1950. Cette période peu connue de l'histoire devient la toile de fond d'un conte unique d'amour, d'amitié, d'idéaux et de dignité.

Rage
Sebastián Cordero, Espagne / Colombie
Première mondiale
Rabia est un thriller romantique sur un ouvrier du bâtiment en fuite pour avoir tué son contremaître qui se cache dans le manoir où sa petite amie travaille comme femme de ménage.

Le même mais différent
Detlev Buck, Allemagne Première nord-américaine
Il s'agit d'une histoire d'amour moderne exceptionnelle dans laquelle une jeune Allemande tombe amoureuse d'une fille de bar cambodgienne et reste à ses côtés, même si elle est séropositive. Le film est basé sur l'histoire vraie de Benjamin Pruefer et Sreykeo Solvan.

Sawasdee Bangkok
Wisit Sasanatieng, Aditya Assarat, Kongdej Jaturanrasmee et Pen-ek Ratanaruang, Thaïlande
Première mondiale
Dirigée par quatre réalisateurs thaïlandais au talent distinctif, cette collection de contes sur Bangkok est moins une lettre d'amour qu'une expression amusante, touchante et surprenante de la réalité de la ville.

La recherche
Wan Ma Cai Dan, Chine Première nord-américaine
Ce deuxième long métrage au charme paisible de Pema Tseden (Wan Ma Cai Dan) est le premier à être tourné entièrement au Tibet et dans la langue tibétaine par un équipage local. Il s'agit d'un road movie et d'une expédition à la recherche d'une culture en voie de disparition, ainsi que d'une fresque détaillée du Tibet contemporain.

Éhonté
Jan Hrebejk, République tchèque
Première internationale
Ce film, librement inspiré des histoires du best-seller de Michal Viewegh, 'Tales of Marriage and Sex', est une comédie ironique sur le sexe et le mariage et une histoire sur la perte et la recherche de l'amour.

Fille slovène
Damjan Kozole Slovénie / Allemagne / Serbie / Croatie
Première nord-américaine
Un jeune étudiant universitaire sollicite des clients sexuels par le biais d'annonces dans les journaux, l'impliquant dans une aventure infernale.

Sucer
Robert Stefaniuk, Canada
Première mondiale
Une comédie de vampires rock'n'roll sur un groupe qui va tout faire pour un contrat d'enregistrement. Leur image banale change radicalement lorsque le bassiste disparaît une nuit avec un vampire branché et émerge avec un charisme sexuellement chargé qui rend le public sauvage. Avec des camées d'Alice Cooper, sa fille Calico Cooper, Alex Lifeson, Moby, Iggy Pop, Carole Pope et Henry Rollins.

Contes de l'âge d'or
Première nord-américaine Cristian Mungiu, Ioana Maria Uricaru, Hanno Hoefer, Razvan Marculescu et Constantin Popescu, Roumanie / France
Ce film présente une série de situations absurdes et ridicules se déroulant pendant l'ère communiste répressive en Roumanie.

Tanner Hall
Francesca Gregorini et Tatiana von Furstenberg, États-Unis
Première mondiale
Tanner Hall un regard folklorique sur le monde privé d'un pensionnat pour filles. Dans une ville de la Nouvelle-Angleterre confortable mais délabrée, le nœud de l'adolescence se défait à travers les histoires de passage à l'âge adulte de quatre adolescentes.

Le temps qui reste
Elia Suleiman, France / Belgique / Italie
Première nord-américaine
Ce film semi-biographique, divisé en quatre épisodes historiques, dépeint la vie quotidienne des Palestiniens de 1948 qui étaient considérés comme une minorité, même dans leur patrie.

V.O.S.
Cesc Gay, Espagne Première internationale
Une comédie film-in-a-film intelligente et intrigante sur l’amour et l’amitié, où les personnages voyagent de façon ludique dans et hors de la vie des autres et des récits du film.

Les voyages du vent
Ciro Guerra, Colombie
Première nord-américaine
Ignacio, un ancien musicien itinérant, effectue un dernier voyage à travers le pays après la mort de sa femme. Il est rejoint par un fan adolescent, et ensemble ils explorent les possibilités que la vie leur réserve.

-continue sur la prochaine page-

Découverte

L'ange
Margreth Olin, Norvège / Suède / Finlande Première mondiale
Une jeune mère (interprétée avec brio par Maria Bonnevie) se débat avec une histoire d'abus de drogues dans cette pièce superbement rendue et profondément compatissante, le premier film de fiction de l'un des cinéastes documentaires les plus respectés de Norvège.

Applaudissements
Martin Pieter Zandvliet, Danemark Première nord-américaine
Paprika Steen offre un tour de force dans ce drame dévastateur sur une actrice alcoolique essayant de reconstituer sa vie.

Une scène des «applaudissements» de Martin Pieter Zandvliet. Image reproduite avec l'aimable autorisation du site Web du film.

Essence nue de vie
Satoko Yokohama, Japon Première internationale
Dans cette fusion originale de comédie noire, de fantaisie surréaliste et de drame de bien-être à propos d'un héros mentalement déficient, le cochon japonais Kenichi Matsuyama joue un étrange fermier qui trouve un chemin inattendu vers le miracle de l'amour.

Belle Kate
Rachel Ward, Australie Première internationale
Afin de faire la paix avec son père combatif et mourant, un écrivain doit retourner dans sa maison d'enfance et affronter des souvenirs longtemps étouffés de la mort mystérieuse de son frère et de sa sœur jumelle.

Une toute nouvelle vie
Ounie Lecomte, Corée du Sud / France Première nord-américaine
Un début impressionnant par la cinéaste franco-coréenne Ounie Lecomte qui, inspirée de son enfance, raconte le parcours émotionnel d'une petite fille abandonnée par son père dans un orphelinat.

Piège à crabe
Oscar Ruiz Navia, Colombie / France Première mondiale
Traçant une fine ligne entre le documentaire et la fiction, Crab Trap est un regard méditatif sur la vie quotidienne dans un village isolé sur la côte pacifique de la Colombie qui explore les nuances des relations sociales et raciales dans l'une des régions les plus isolées du pays.

Le jour viendra
Susanne Schneider, Allemagne / France Première internationale
Trente ans après avoir abandonné sa fille pour adoption pour rejoindre la clandestinité terroriste en Allemagne, Judith est retrouvée par sa fille désormais adulte Alice dans un vignoble alsacien où elle vit avec une nouvelle famille et une nouvelle identité.

La disparition d'Alice Creed
J. Blakeson, Royaume-Uni Première mondiale
Deux ex-contre kidnappent une femme, mais les tables tournent et tournent à nouveau dans ce conte serré et intelligent. Ce film est un formidable petit thriller avec Eddie Marsan, Martin Compston et Gemma Arterton.

Eamon
Margaret Corkery, Irlande Première nord-américaine
Des vacances en famille mettent en évidence le triangle amoureux destructeur entre Eamon, un petit garçon ayant des problèmes de comportement, sa mère égoïste Grace et son père frustré sexuellement Daniel.

Chaque jour est un jour férié
Dima El-Horr, France / Allemagne / Liban Première nord-américaine
Depuis le Liban, il s'agit d'un début saisissant de trois femmes en route pour rendre visite à leurs hommes emprisonnés. Mélangeant la vraie politique et l'absurdité absolue, El-Horr s'annonce comme une nouvelle voix majeure dans le cinéma du Moyen-Orient.

A cinq heures de Paris
Leon Prudovsky, première mondiale d'Israël
Dans une banlieue de Tel Aviv, un chauffeur de taxi israélien qui aspire à prendre l'avion et un professeur de musique russe qui doit bientôt monter dans un avion découvrent que la romance n'est qu'à un taxi.

Géant
Adrian Biniez, Uruguay / Allemagne / Argentine / Pays-Bas Première nord-américaine Jara, gardien de sécurité, tombe amoureux alors qu'il supervise le personnel à travers les caméras en circuit fermé d'un supermarché. D'abord voyeur, puis ange gardien, il protège et poursuit la femme de ménage qui a inconsciemment capturé son cœur.

La fille la plus heureuse du monde
Radu Jude, Roumanie / Pays-Bas Première nord-américaine Conflit familial produit une comédie dans cette histoire d'une jeune fille qui gagne une voiture à une loterie et de ses parents intrigants qui insistent pour la vendre.

Héliopolis
Ahmad Abdalla, Égypte Première mondiale
Un film d'art égyptien avec de grandes stars, Heliopolis tisse des portraits de l'un des quartiers les plus riches en histoire du Caire.

Le Jour où Dieu est parti en voyage
Philippe van Leeuw, Belgique Première mondiale
Offrant une nouvelle vision du génocide rwandais, le premier réalisateur acclamé du directeur de la photographie van Leeuw recrée l'expérience à la première personne d'une femme alors que l'horreur descend.

La mariée
Ermek Tursunov, Kazakhstan Première nord-américaine Une histoire d'amour parmi les steppes déchiquetées de l'ancien Kazakhstan est racontée dans de belles images poétiques, alors qu'un jeune amour se bat pour survivre face à des facteurs externes incontrôlables.

Dernier tour
Glendyn Ivin, Australie Première internationale
Un père désespéré et son fils de 10 ans s'enfuient dans le désert du désert et du cœur humain, luttant contre les éléments, le passé et les autres.

Mall Girls
Katarzyna Roslaniec, Pologne Première internationale
Lorsqu'une jeune fille de 14 ans arrive dans un nouveau lycée, elle est présentée comme une étrangère des bâtons. La survie signifie travailler avec une clique de filles qui traînent dans les centres commerciaux locaux et marquent les derniers jouets et vêtements de consommation en échangeant des faveurs sexuelles contre de l'argent avec les hommes qu'elles y trouvent.

L'homme au-delà du pont
Laxmikant Shetgaonkar, Inde Première mondiale
Un homme solitaire trouve un compagnon dans une femme folle dans une forêt dense des Ghâts occidentaux de l'Inde. Lorsqu'elle tombe enceinte, un conflit éclate entre une société qui refuse d'assumer la responsabilité de l'un de ses membres et les efforts d'un homme pour l'intégrer dans sa vie.

My Dog Tulip
Paul Fierlinger et Sandra Fierlinger, États-Unis Première nord-américaine
Christopher Plummer et Isabella Rossellini racontent cette histoire d'amitié vivante et touchante entre un célibataire âgé et son berger allemand.

Une scène de «My Dog Tulip» de Paul Fierlinger et Sandra Fierlinger. Image reproduite avec l'aimable autorisation du site Web du film.

Mon Téhéran à vendre
Granaz Moussavi, Australie / Iran Première internationale
Tourné sous terre à Téhéran, le film raconte l'histoire de la jeunesse iranienne moderne luttant pour la liberté culturelle.

Nora
Alla Kovgan et David Hinton, États-Unis / Royaume-Uni / Mozambique Toronto Premiere
La danseuse zimbabwéenne Nora Chipaumire joue dans cette belle fable rigoureusement chorégraphiée basée sur sa propre vie et tournée sur place en Afrique australe. (Ce film sera projeté avec Saint Louis Blues.)

Sans nord
Rigoberto Perezcano, Mexique / Espagne Première mondiale
Andrés atteint la frontière mexicaine pour entrer aux États-Unis. En attendant entre deux tentatives de traversée, il découvre le monde frontalier compliqué de Tijuana.

Pivellina
Tizza Covi et Rainer Frimmel, Autriche / Italie Première nord-américaine Une petite fille abandonnée est à l'abri d'une femme de cirque dans ce conte de courage, de perte et de convivialité.

Saint Louis Blues
Dyana Gaye, France / Sénégal Première nord-américaine
Dans cette comédie musicale sénégalaise pétillante et surprenante, Dyana Gaye transforme un trajet en taxi partagé de Dakar à Saint Louis en une confection qui aurait pu être faite par Jacques Demy. (Ce film sera projeté avec Nora.)

Samson et Delilah
Warwick Thornton, Australie Première nord-américaine Les adolescents Samson et Delilah vivent dans une communauté autochtone isolée dans le désert d'Australie centrale. Leur statut d'outsider les rapproche et ils dépendent les uns des autres lorsque la tragédie frappe.

Dois-je vraiment le faire
Ismail Necmi, Turquie Première nord-américaine Les concepts de la vie réelle et de la fiction, du documentaire et du théâtre, sont explorés dans ce long métrage de la vie réelle qui suit la vie incroyable de Petra, une Allemande vivant en Turquie.

La corde
Josh Crook, République dominicaine / États-Unis Première mondiale
Ce drame granuleux et captivant explore l'intrigue politique, l'amour, la mort et le pouvoir de la mémoire, qui se déroulent en République dominicaine.

Shirley Adams
Oliver Hermanus, Afrique du Sud / États-Unis Première nord-américaine
Ce portrait intime et précis se concentre sur une mère du Cap, en Afrique du Sud, dont le fils est handicapé dans une fusillade de quartier.

Huile de crapaud
Koji Yakusho, Japon Première internationale
L'histoire de Takuro Yazawa, un day-trader qui prétend qu'il peut gagner des centaines de millions de yens en une journée, et ceux qui l'entourent alors qu'ils tentent de faire face à la mort de son fils et trouvent en quelque sorte un moyen de bénéficier spirituellement de l'expérience .

Ensemble
Matias Armand Jordal, Norvège Première internationale
La mort tragique d'une mère fait éclater sa famille lorsqu'elle lutte pour faire face à la perte.

L'aimé
Samantha Morton, Royaume-Uni Première internationale
Morton passe de l'acteur au réalisateur dans ce portrait austère d'une jeune fille britannique arrachée à une famille violente et jetée entre les mains du gouvernement.

Vanguard

Accident
Soi Cheang, Hong Kong, Chine Première nord-américaine
Accrochant et intelligemment construit, ce thriller / drame psychologique non conventionnel tourne autour des assassins qui commettent des meurtres en faisant des crimes parfaitement mis en scène ressembler à des accidents malheureux. Produit par Johnnie To.

Le singe
Jesper Ganslandt, Suède Première mondiale
Une descente aux enfers, le deuxième long métrage inquiétant et suspensif de Jesper Ganslandt commence par un homme se réveillant dans un environnement inconnu, pour retrouver la vie qu'il connaissait la veille.

Lapin et le taureau
Paul King, Royaume-Uni Première mondiale
Shy Stephen et son boozehound totalement désordonné d'un meilleur ami, Bunny, nous montrent comment embarquer pour un road trip plein d'aventure sans quitter la pièce.

Une scène des «Hipsters» de Valerij Todorovski. Image reproduite avec l'aimable autorisation du Festival international du film de Karlovy Vary.

Carcasses
Denis Cote, Canada
Première nord-américaine
L'auteur québécois Denis Côté nous raconte une belle histoire d'un vieil homme qui vit dans un dépotoir entouré des détritus de la culture et qui reçoit la visite surprise d'un groupe de jeunes.

The Dirty Saints
Luis Ortega, Argentine Première mondiale
Le troisième long métrage apocalyptique de Luis Ortega suit un groupe de cinq survivants alors qu'ils se lancent dans un voyage qui les forcera à affronter leurs peurs, leurs rêves et leurs aspirations dans leur quête du salut à travers la rivière Fijman.

Entrez dans le vide
Gaspar Noé, France / Allemagne / Italie Première nord-américaine
Le cinéaste controversé Gaspar Noé (Irreversible) est de retour avec un voyage hallucinant qui transcende la vie et la mort en suivant les exploits d'un jeune trafiquant de drogue américain vivant au Japon.

Aquarium
Andrea Arnold, Royaume-Uni Première nord-américaine Le suivi assuré d’Andrea Arnold sur Red Road est une histoire d’amour qui brise un tabou sur une adolescente violente transformée par le désir du nouveau petit ami de sa mère.

Journées vertes
Hana Makhmalbaf, Iran Première mondiale
Une dramaturge iranienne souffre d'une crise créative alors que son pays convulse à la veille des élections de cette année. Des reportages inédits tournés dans les rues de Téhéran.

Hipster
Valery Todorovsky, Russie Première nord-américaine
Dans un fantastique Moscou des années 1950, Mels à lacets droits troque son uniforme communiste terne contre un costume de saxophone, de pompadour et de zoot dans cette comédie musicale vibrante qui regorge d'éblouissement et d'éblouissement et bien sûr de rythme.

Les malheureux
Felix Van Groeningen, Belgique / Hollande Première nord-américaine
De Belgique vient cette histoire tumultueuse et vulgaire d'un garçon de 13 ans qui grandit dans un petit village avec son père et ses trois oncles, tous ivrognes ivres et incorrigibles. Pourtant, ils sont hilarants et ils aiment Roy Orbison.

Leslie, mon nom est mauvais
Reginald Harkema, Canada
Première mondiale
Perry, une chimiste protégée, tombe amoureuse de Leslie, une ancienne princesse de retour aux sources, quand il est sélectionné pour être membre du jury de son procès pour meurtre hippie et culte de la mort. Lorsque Perry et Leslie verrouillent les yeux au tribunal, Perry est obligé de faire face à ses pulsions les plus profondes et les plus sombres.

Une scène de «Leslie, My Name is Evil» de Reginald Harkema. Image reproduite avec l'aimable autorisation du cinéaste.

My Queen Karo
Dorothée van den Berghe, Belgique Première mondiale
Une jeune fille est témoin des dilemmes moraux de l'amour libre lorsque ses parents rejoignent une communauté de squatters dans les années 1970 à Amsterdam.

Elle, une chinoise
Xiaolu Guo, Royaume-Uni / France / Allemagne Première nord-américaine
Hybride de documentaire, d'écriture créative, de poésie visuelle et de cinéma, She, A Chinese est une odyssée rock-and-roll qui suit une jeune femme dans un voyage intrépide de son village natal en Chine à Londres. Le célèbre romancier et cinéaste Xiaolu Guo a récemment remporté le Grand prix du Léopard d'or au Festival international du film de Locarno pour ce film. Son documentaire, Once Upon A Time Proletarian: 12 Tales of a Country, est également projeté au Festival.

Fièvre printanière
Lou Ye, Chine Première nord-américaine
Portrait lyrique et audacieux d'un triangle amoureux gay condamné qui échappe à tout contrôle, Spring Fever est inspiré par des romans chinois interdits des années 1920 et réalisé par le cinéaste controversé Lou Ye.

Les rayures blanches sous les grandes aurores boréales blanches
Emmett Malloy, États-Unis Première mondiale
Un regard intime à l'intérieur de la tournée pancanadienne des White Stripes, alors que Jack et Meg White atterrissent dans des collectivités éloignées du Nord et des lieux surprenants en ville.

Zone familiale Sprockets

Un éclat d'arc-en-ciel
Vic Sarin, Canada / Irlande
Première nord-américaine
Une femme extraordinaire aide un orphelin à trouver l'acceptation de soi et l'amour à travers ses dons uniques de couleur et de magie. Situé dans un petit village sur l'île Corrie balayée par le vent, juste au large des côtes de l'Irlande, A Shine of Rainbows est une histoire sur le pouvoir de transformation de l'amour, trouver l'acceptation, découvrir la magie et se rendre compte que les arcs-en-ciel sont tout autour de vous et en vous, aussi.

Tortue: l'incroyable voyage
Nick Stringer, Royaume-Uni / Autriche / Allemagne Première canadienne
Rejoignez un bûcheron entendu parler de tortues dans un voyage extraordinaire à travers le monde sous-marin fascinant et découvrez comment les changements dans les océans affectent la vie marine dans cette belle et spectaculaire aventure océanique.

Timetrip: la malédiction de la sorcière viking
Mogens Hagedorn, Danemark Première nord-américaine
La neuvième élève Valdemar et sa sœur cadette Sille se lancent dans un voyage à travers l'histoire danoise alors qu'elles tentent de briser une malédiction séculaire dans cette aventure passionnante, remplie d'action et de voyage dans le temps.

Sous la montagne
Jonathan King, Nouvelle-Zélande Première nord-américaine
Lorsque les jumeaux adolescents Theo et Rachel rencontrent le mystérieux M. Jones, ils apprennent qu'ils peuvent détenir la clé pour sauver le monde d'une destruction imminente dans cette aventure palpitante basée sur le roman acclamé de Maurice Gee.

Visions

Entre deux mondes Vimukthi Jayasundara, Sri Lanka
Première nord-américaine
Rajith, un jeune homme, fuit la ville dans laquelle il vit et où les affrontements violents sont courants. Il se rend dans un village d'une vallée où les habitants semblent encore fortement influencés par une vieille légende.

Visage
Tsai Ming-liang, France / Taïwan / Pays-Bas / Belgique Première nord-américaine Un tableau vivant orné de l'esthétique emblématique de Tsai Ming-Liang dépeint un hommage particulier à la Nouvelle Vague et au Louvre, qui ont coproduit le film et accueilli son tournage.

Gaia Jason Lehel, États-Unis
Première mondiale
Un groupe d'Amérindiens découvre une jeune femme, laissée pour morte, dans le désert de l'Arizona et l'emmène dans sa réserve. Grâce à sa relation avec les autochtones américains, elle parvient à renouer avec sa propre innocence, mais est obligée de faire un choix entre renaître du chaos de son passé et mourir sous l'emprise de son obscurité.

Hiroshima Pablo Stoll, Uruguay »
Première mondiale
Juan chante dans un groupe de rock, mais il ne parle pas beaucoup. Il travaille également dans une boulangerie pendant la nuit et dort presque toute la journée. C'est l'histoire d'un de ses jours et de ce qui se passe quand il se réveille. Hiroshima est une comédie musicale silencieuse, basée sur des faits réels.

L'indépendance
Raya Martin, France Première nord-américaine Imitant les premiers films muets, Independencia crée une métaphore luxuriante qui joue avec les illusions cinématographiques et l'histoire culturelle et mythique des Philippines.

Je suis l'amour Luca Guadagnino, Italie
Première internationale
La gagnante des Oscars Tilda Swinton joue dans ce drame sur les effets dévastateurs d'une passion interdite entre une femme qui appartient à une riche famille du nord de l'Italie et le meilleur ami de son fils, un cuisinier.

Une scène du 'Fish Tank' d'Andrea Arnold. Image reproduite avec l'aimable autorisation du Festival de Cannes.

Irene
Alain Cavalier, France Première réalisation nord-américaine Alain Cavalier transforme son chagrin personnel de devenir veuf en un documentaire subjectif à la première personne qui se concentre sur ses entrées de journal.

Karaoké
Chris Chong Chan Fui, Malaisie Première nord-américaine Poétique, observateur et allégorique, le karaoké juxtapose l'idéalisme d'un jeune homme à la réalité d'une Malaisie en mutation à travers des vidéos de karaoké.

Liban Samuel Maoz, Israël
Première nord-américaine
Se déroulant en juin 1982 lors de la guerre israélo-libanaise, le film suit une équipe jeune et héroïque de chars qui se retrouve dans une situation qui ne peut être contenue. L'équipage fait face à des conflits impossibles, se perdant dans le chaos de la guerre.

Nymphe
Pen-Ek Ratanaruang, Thaïlande Première nord-américaine Une histoire d'amour surnaturelle obsédante se déroulant dans une forêt mystérieuse entre une nymphe et un couple qui se sont séparés.

Mourir comme un homme
Joao Pedro Rodrigues, Portugal / France Première nord-américaine Afin de pardonner et d'être pardonné pour les combats endurés au cours d'une longue vie en tant qu'interprète de club transsexuel, Tonia redonne son corps à une forme masculine et cherche la réconciliation avec son fils séparé.

À la mer Pedro González-Rubio, Mexique
Première mondiale
Avant leur adieu inévitable, un jeune Mexicain et son demi-fils italien, Natan, se lancent dans un voyage épique vers le deuxième plus grand récif de corail de la planète.

Poubelles Harmony Korine, États-Unis / Royaume-Uni
Première mondiale
Harmony Korine revient sur le territoire de «Gummo» dans cette vidéo de poche d'un collectif culte de monstres de gangs perdants qui fait des choses antisociales de manière non narrative, à l'exception des numéros de chansons et de danses.

c'est 40 chansons

Longueurs d'onde

Longueurs d'onde 1: Titans
L'esprit ludique et excentrique de George Melies plane tout au long du programme d'ouverture de Wavelengths. Titan (États-Unis) de Klaus Lutz est une charmante odyssée spatiale artisanale au cours de laquelle le cinéaste se double d'un astronaute intrépide créant et voyageant simultanément dans l'espace. Les deux projets de Heinz Emigholz de Frederick Kiesler (Autriche / Allemagne) est le dernier opus de sa série Photography and Beyond, internationalement saluée. Le film rend hommage à cet architecte viennois visionnaire dont le génie sauvage et merveilleux a été peu compris de son vivant. 010101 (États-Unis) de T. Marie est une peinture numérique incroyablement méticuleuse, offrant une minute, une seconde et un cadre d'une beauté chatoyante et à couper le souffle à travers sa palette diaphane et en constante évolution. Les superbes Waterfront Follies du maître d’avant-garde américain Ernie Gehr (États-Unis) sont une œuvre de sublime étendu qui offre une vue sur le port de Brooklyn car il est continuellement interrompu par le flux de l'interaction humaine. La structure et la bande sonore du film rappellent les intersections constantes entre l'impulsivité et la beauté de la vie. De même, l’énigmatique poésie humaine en mouvement jaillit de l’hôtel Roccalba de Josef Dabernig (Autriche), une sonate d’inactivité mettant en vedette la famille du cinéaste dont les gestes de loisir conspirent à des sommets d’opéra. Puccini Conservato (Canada / Italie) de Michael Snow, à qui Wavelengths est dédié, a été commandé par le Festival du film de Lucques pour le 150e anniversaire de la naissance du célèbre compositeur italien. Dans cette délicieuse vidéo, le maître canadien offre un commentaire visuel et sonore plein d’esprit à La Boheme de Puccini.

Longueurs d'onde 2: Pro Agri
À une époque de nourriture et d'agriculture trafiquées, l'appréciation de la nature et de ses mystères indicibles est plus forte que jamais. Le Lumphini 2552 de Tomonari Nishikawa (Thaïlande) est un montage en clair-obscur exaltant de photographies prises dans l'oasis du centre-ville de Bangkok, le parc Lumphini. Pro Agri de Nicky Hamlyn (Royaume-Uni) est une composition accélérée qui porte un message puissant et opportun en faveur de la terre et de l’agriculture. Cordao Verde (Portugal) des premiers cinéastes Hiroatsu Suzuki et Rossana Torres est à la fois un poème et un documentaire qui observe les agriculteurs de la ceinture de verdure du Portugal alors qu'ils travaillent et se réjouissent des richesses de la terre. Tamalpais serein et pictural de Chris Kennedy (Canada) a été filmé alors qu'il était perché au-dessus de San Francisco. La majesté du paysage se matérialise par rapport à une grille montée sur chevalet qui rappelle non seulement la tradition de la peinture en perspective en plein air mais inverse également la dynamique spatio-temporelle inhérente au cinéma. Le programme en noir et blanc 35 mm est Kaefig de Karl Kels (Allemagne), une incroyable danse burlesque burlesque de rhinocéros qui utilise des juxtapositions contrastées et positives-négatives pour mélanger les notions de domestication et de nature sauvage.

Longueurs d'onde 3: Laissez chacun aller où il peut
Let Each One Go Where He May (États-Unis) est le premier long métrage époustouflant du célèbre cinéaste Ben Russell. Ayant sa première mondiale à Toronto, le film retrace le long voyage de deux frères non identifiés qui s'aventurent depuis la périphérie de Paramaribo, au Suriname, sur terre et à travers des rapides, le long d'un village marron sur le fleuve Suriname supérieur, retraçant le voyage entrepris par leurs ancêtres , qui s'est échappé de l'esclavage aux mains des Néerlandais 300 ans auparavant. Tourné presque entièrement avec une plate-forme Steadicam de 16 mm en treize plans de suivi étendus, cette représentation cartographique de la culture saramaccane contemporaine est un travail rigoureux et exquis qui participe et démonte l'ethnographie traditionnelle, invitant l'anachronisme et la fabrication de mythes à participer à l'audacieuse confusion de l'histoire du film .

Wavelengths 4: Une Catastrophe
De l'agitprop à la poésie, les expressions personnelles de la mémoire historique et collective confrontent les spectres du passé tout au long de ce programme. Avec The Secret School (Grèce), Marina Gioti se penche sur l'un des débats nationalistes les plus controversés de Grèce: l'existence d'écoles secrètes illégales qui fonctionneraient sous les auspices de l'Église grecque orthodoxe pendant le règne turc ottoman. Alors que le monde attend avec impatience son nouveau long métrage, Une Catastrophe (Autriche) de Jean-Luc Godard a sa première canadienne à Toronto. Revenant au style essayiste qui est venu définir son vaste travail post-Nouvelle Vague, le film apporte un flash de la prosodie du réalisateur, avec les sons grognants d'un match de tennis, une pincée de mélodrame allemand et son jeu de mots épigrammatique signature . Malgré la perte de son partenaire et épouse de cinéaste, Daniele Huillet, Jean-Marie Straub a été ferme dans son cinéma. La première internationale de Le Streghe, femmes entre elles (France / Italie), comme le génial Le Genou d’Artemide de l’année dernière, est basée sur les Dialogues de Cesare Pavese avec Leuco. La splendeur de la nature, comme Straub l'a toujours filmée, vibre d'une énergie éternelle à travers cette intersection chimérique délicatement profonde de la mortalité / im. La première nord-américaine d'A Letter to Uncle Boonmee, également magistrale d'Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande / Royaume-Uni / Allemagne) est un segment de son projet multiplateforme Primitive (voir aussi son installation à canal unique Phantoms of Nabua, présentée dans le cadre de Future Projections) . Tournage à Nabua, dans le nord-est de la Thaïlande, site d'une sanglante bataille de 1965 entre les agriculteurs communistes et le gouvernement totalitaire, Apichatpong utilise une caméra flottante et flottante et une narration omnisciente incantatoire pour évoquer simultanément les dangereux cycles de violence et de répression, et l'espoir d'une renaissance perpétuelle et souvenir. L'abréviation de David Gatten pour Dead Winter (États-Unis) de sa série Invisible Ink, capture des passages de On the Origin of Species de Darwin lorsqu'ils sont retirés de la page, résultant en des taches d'encre résiduelles et des fibres qui évoquent des métaphores de migration et de distances.

Longueurs d'onde 5: en comparaison
Lisandro Alonso (Liverpool, Los Muertos) crée une rencontre face à face avec la nature dans le S / T séduisant et énigmatique (Argentine), un moment observé dans un abîme apparemment flottant. L’observation est également le principal moyen du dernier film de Harun Farocki, In Comparison (Autriche / Allemagne), qui revisite les questions explorées dans l’installation à deux canaux 2007 du réalisateur Comparison Via a Third. Ce beau film couleur 16 mm, qui sera présenté en première nord-américaine à Toronto, est un documentaire trompeusement contemplatif sur la production de briques contemporaines. Couvrant les continents et les cultures, le film se concentre sur la brique dans ses nombreux contextes, des efforts collectifs d'une communauté construisant une clinique au Burkina Faso, en passant par les moulures semi-industrialisées en Inde, jusqu'aux lignes de production industrielle en Allemagne, en France, en Autriche et en Suisse. . À travers sa structure remarquable et ses rythmes captivants, In Comparison présente différentes méthodes de production de travail, permettant une évaluation qui change à chaque couche et va bien au-delà d'une simple division binaire.

Longueurs d'onde 6: Caméra à point d'éclair
Wavelengths 2009 se termine sur une note ruminative, où l'art et l'expérience participent au passage inévitable du temps. Une Aurand’s Snowing Chestnut Blossoms (Allemagne) est un portrait doux, généreux et imperturbable des parents du cinéaste, dont le décès est marqué par le souvenir et l’enregistrement amoureux d’eux. L'idée du «portrait de vie» est au cœur du travail photographique et cinématographique de Friedl vom Groeller (Kubelka). Polterabend (Autriche) est un portrait atypique du vieillissement féminin, réalisé juste avant le mariage de l'artiste. Six femmes plus âgées d'âges différents sont filmées, d'abord dans un tableau statique, puis dans une caméra panoramique individualisant chaque visage dans une série de regards réciproques incontrôlés et désarmants. Passage Briare (Autriche) est un minuscule décor picaresque à Paris relatant la rencontre timide de Kubelka avec un homme sans nom. Greenpoint (États-Unis) de Jim Jennings est un portrait enthousiaste et observateur de Greenpoint, Brooklyn, qui rend hommage à un quartier ouvrier au bord de l'embourgeoisement avec un collage boogie-woogie de couleurs chaudes, des affiches volantes, de l'art du graffiti et des enseignes au néon. La FM / TRCS 1974 de Coleen Fitzgibbon (États-Unis), récemment conservée par la réalisatrice Sandra Gibson, est une œuvre magistrale d'abstraction qui explore les textures du médium et la dissolution de l'imagerie pour déshabiller une femme. Après avoir travaillé sur de nombreux films de longueurs d'onde au fil des ans au Niagara Custom Lab de Toronto, Sebastjan Henrickson présente Flash Camera Movie (Canada). Pendant un an (2002-03), Henrickson a volé des moments de ses jours mouvementés pour enregistrer rituellement son environnement avec des appareils photo flash jetables une image à la fois. Permettant le repos et la réflexion, l'imagerie qui en résulte révèle les moments paradoxaux précieux et banals de la vie.

Projections futures

Isabella Rossellini
Dans Green Porno: Scandalous Sea, Isabella Rossellini adapte son court métrage produit par Sundance Channel sur les détournements sexuels dans les grands océans en une installation sculpturale. Rossellini apparaîtra dans plusieurs épisodes projetés, entouré de délicates et grandes sculptures en papier de phallus de crustacés, démontrant les rituels d'accouplement et les trajets écologiques des grandes bêtes de la mer. De plus, une projection et une conférence, Green Porno: Bon Appetit, auront lieu le 10 septembre avec Isabella Rossellini et le biologiste marin Claudio Campagna au Cineplex Odeon Varsity Cinemas, 55 Bloor Street West, 2e étage. Il mettra l'accent sur le contexte environnemental du projet et présentera des premières mondiales de nouveaux Pornos verts et un court documentaire sur les éléphants de mer et leurs habitudes d'accouplement. Green Porno: Scandalous Sea est organisé par Noah Cowan et Francisco Alvarez, présenté en collaboration avec l'Institut de culture contemporaine du Musée royal de l'Ontario, The Spirit House, rez-de-chaussée, ROM 100 Queen’s Park. Du 10 septembre au 20 septembre, du mardi au dimanche, de 10 h à 17 h 30 et vendredi de 10h00 à 21h30

Mark Lewis «
Directement du Pavillon de la Biennale de Venise du Canada cette année, Mark Lewis: Dans une ville présente la première nord-américaine de trois nouvelles œuvres filmées de Mark Lewis. Commandées par la Justina M. Barnicke Gallery et coproduites par l'Office national du film du Canada, ces nouvelles œuvres seront présentées dans le cadre d'une sélection d'œuvres de Lewis sur Toronto. L'exposition retrace ses expériences avec les techniques cinématographiques dépouillées pour commenter l'histoire des arts visuels, de l'architecture et du cinéma. Les superbes films de Lewis utilisent des mouvements de caméra minimes pour révéler des histoires inattendues dans des paysages familiers. Lewis parlera de son travail lors d'une conférence publique spéciale à la galerie Justina M. Barnicke le 8 septembre à 18 h. Organisée par Barbara Fischer. Présenté avec le soutien d'un projet spécial des Toronto Friends of the Visual Arts et du Toronto Arts Council. Du 9 septembre au 26 octobre 2009, à la galerie Justina M. Barnicke, Hart House, Université de Toronto, 7 Hart House Circle. Du lundi au vendredi, de 11 h à 17 h Jeudi jusqu'à 20 h et samedi et dimanche, 13 h à 17 h Conférence parrainée par Partners in Art avec le soutien supplémentaire de l'Ontario Association of Art Galleries par l'entremise de Patrimoine canadien, du gouvernement du Canada et du Conseil des Arts du Canada.

En collaboration avec Mark Lewis: In a City, des projections spéciales de Lewis’s Backstory (2009) et du Cinema Museum (2008) auront lieu pendant le Festival. Ces deux documentaires explorent l’histoire et la culture du cinéma, alliant la curiosité de Lewis aux techniques cinématographiques historiques avec une approche soigneusement esthétisée du cinéma en tant que phénomène culturel basé sur les fans et industrialisé. Backstory (2009) explore les personnalités et le talent artistique derrière la technologie de projection arrière à Hollywood et le Cinema Museum (2008) visite une collection unique de souvenirs dans une collection privée à Londres. Les projections auront lieu les jeudi 10 et vendredi 11 septembre au Cineplex Odeon Varsity Cinemas, 55 Bloor Street West, 2e étage.

Il y aura également deux événements collatéraux liés à Mark Lewis et à son travail. Le Musée des beaux-arts de l'Ontario présentera trois œuvres récemment acquises par Lewis du 9 septembre au 3 janvier 2010 (entrée payante). Au cours de la prochaine saison d'automne de la Cinémathèque du TIFF, Lewis présentera cinq exemples de films de projection arrière magistrale ainsi qu'une série limitée de Backstory en octobre 2009. Les détails seront disponibles à partir du 22 septembre sur tiff.net/cinematheque.

Candice Breitz
Le 14 septembre, Future Projections présente The Origins of Factum, une conversation unique sur scène au cours de laquelle Candice Breitz, née en Afrique du Sud et basée à Berlin, présentera des extraits de sa nouvelle série d'oeuvres vidéo multicanaux intitulée Factum, et des clips de des films qui ont inspiré l'œuvre, dont Camera rarement vu de David Cronenberg. Factum se concentre sur la vie de jumeaux identiques et a été commandée pour Candice Breitz: Same Same, une exposition solo étendue et ambitieuse à The Power Plant et la première grande enquête nord-américaine de l'artiste, qui ouvrira pendant le Festival de cette année. Breitz est un artiste de renommée internationale dont les œuvres étudient la culture médiatique contemporaine en utilisant le langage de l'industrie du divertissement, notamment la musique pop, la télévision et les films hollywoodiens. L'exposition présentera une sélection de ses œuvres vidéo multicanaux. Candice Breitz: Same Same est organisée par Gregory Burke. L'exposition est présentée avec le soutien du Fonds pour les attractions culturelles de l'Ontario. Partenaire de mise en service: Partners in Art. Du 19 septembre au 15 novembre, du mardi au dimanche à partir de 12 h à 18 h et mercredi à partir de 12h à 20 h à la centrale électrique, 231 Queens Quay West. Réception d'ouverture le 18 septembre à partir de 20 h à 23 h La causerie et la projection avec Candice Breitz pendant le Festival international du film de Toronto auront lieu le 14 septembre au Cinémathèque Cineplex Odeon, 55 Bloor Street West, 2e étage.

Christopher Doyle
Avec Picture Start, le célèbre directeur de la photographie Christopher Doyle (Happy Together) reconsidère comment les images évoluent avant l'appel du réalisateur à «l'action» et ce qui leur arrive après la «coupe». Doyle superpose les directives du leader du film traditionnel à l'image fixe traitée films et images de cinéma qu'il a créés au cours de sa longue carrière. Le spectacle sera accompagné d'une courte installation vidéo selon les mêmes principes et est dédié à la mémoire de l'ami de Doyle et champion de cinéma asiatique Wouter Barendrecht. Picture Start est organisé par Noah Cowan. Du 2 septembre au 11 octobre du mercredi au dimanche à partir de 13 h à 18 h à INDEXG, 50 Gladstone Avenue.

Don McKellar
Imaginary Lovers de Don McKellar est une installation multicanal qui résulte de l'obsession auto-décrite de McKellar pour l'esthétique intime et authentique du téléphone portable. L'acteur, réalisateur et écrivain de renom récompensé par un Tony Award a créé une série de films soigneusement construits, mettant en vedette une femme différente dans un pays étranger différent, récitant un message vidéo personnel tendre et sincère pour un amant anonyme et profondément manqué. En partie récit de voyage, en partie forme épistolaire contemporaine, l'installation résonne autour des questions de désir et de déplacement, ainsi que de la politique compliquée du voyage et de l'intimité humaine. Organisé par Agata Smoluch Del Sorbo et Noah Cowan. Du 10 au 19 septembre, du mardi au dimanche de 11 h à 18 h à la Stephen Bulger Gallery.

Adam Pendleton
La pratique multidisciplinaire et irrévérencieuse d’Adam Pendleton trouve un terrain fertile dans son nouveau travail, BAND. Dans une partie performance, spectacle de rock, installation et projection de film, cet artiste new-yorkais de pointe refaçonne Sympathy for the Devil, le film de Jean-Luc Godard de 1968, The Rolling Stones and the Black Panthers, en un art contemporain. Le célèbre groupe d'art-rock / post-punk indépendant Deerhoof sera au centre de l'action. Leurs propres séquences de répétition, tournées à Toronto, et les images du film original seront recoupées lors d'un concert gratuit en direct au Yonge-Dundas Square qui, à son tour, sera filmé avec des interventions de Pendleton. Organisé par Wayne Baerwaldt et produit en collaboration avec la Illingworth Kerr Gallery de l'Alberta College of Art + Design, Calgary, The Kitchen, New York et de Appel, Amsterdam. 17 septembre à 20 h à 23 h à la place Yonge-Dundas.

Méthode éclectique
Les mash-ups audio-visuels contagieux et improvisés d'Eclectic Method, les natifs de Londres, Jonny Wilson, Ian Edgar et Geoff Gamlen, présentent des séquences télévisées, cinématographiques, musicales et de jeux vidéo découpées et découpées en cloques, des événements de piste de danse postmodernes. Leur savoir-faire unique et innovant a aidé à ouvrir la voie à l'art émergent du mixage audiovisuel et a repoussé les limites des visuels et des événements de club et de concert à travers le monde. Lors d'une représentation gratuite sur la place Yonge-Dundas le 19 septembre, le trio de renommée ravira les amateurs de cinéma et de musique avec un remix vidéo en direct comprenant des extraits des films inclus dans The Essential 100, le spectacle d'ouverture de TIFF Bell Lightbox. Prévue pour coïncider avec la soirée de clôture du Festival international du film de Toronto, ce sera une soirée de célébration pour tous les cinéphiles de Toronto. Les invités spéciaux incluent Clyde Stubblefield et d'autres. Organisé par Noah Cowan. 19 septembre à 21 h à 23 h à la place Yonge-Dundas.

Jeremy Shaw, Marco Brambilla et Oliver Pietsch
Ces trois artistes émergents réinventent le passé du cinéma à travers des rêves et des hallucinations avec trois œuvres fébrilement urgentes. Présentés comme une sorte de baptême audiovisuel pour le TIFF Bell Lightbox, ils seront projetés contre le côté de la rue John du bâtiment en boucle continue chaque nuit du Festival. This Transition Will Never End # 6, un artiste punk de Vancouver basé à Vancouver, Jeremy Shaw est un tourbillon tournant de séquences appropriées où des tunnels en spirale suggèrent le glissement du temps. L’œuvre témoigne de l’intérêt continu de Shaw pour l’art psychédélique, la vidéo rock, la culture de la drogue, les films expérimentaux et documentaires et la collision du courant dominant et de la sous-culture. L'artiste et cinéaste Marco Brambilla présente Civilization, un pastiche CGI des moments du cinéma et de la culture pop. Brambilla invite le spectateur à un voyage de l'enfer au ciel dans un seul plan de suivi rendu pour ressembler à quelque chose entre Hieronymus Bosch et un jeu vidéo. L'artiste allemand Oliver Pietsch explore la nature des rêves au cinéma avec une séquence thématique à la fois élégiaque et divertissante. De Nosferatu à Aliens Pietsch, The Shape of Things présente le rêve cinématographique sous toutes ses formes, du cauchemar et des tourments psychologiques au fantasme érotique. Organisé par Noah Cowan. Du 10 septembre au 19 septembre à partir de 20 h à 12 h au TIFF Bell Lightbox.

Lisa Steele et Kim Tomczak
Speak City offre un aperçu unique de Toronto à travers ses marqueurs les plus omniprésents mais les plus inoffensifs: les panneaux de signalisation. La première mondiale de la plus récente installation du duo primé du Gouverneur général Lisa Steele et Kim Tomczak est une intrigante chaîne unique structurée autour des 140 quartiers officiels désignés par la ville de Toronto. Sur une période de deux ans, Steele et Tomczak ont ​​documenté les panneaux de signalisation d'une intersection dans chacun des quartiers désignés de Toronto. Le résultat est une vidéo de 30 minutes qui recrée le voyage des artistes à travers leur propre ville. Speak City est une œuvre de contemplation urbaine; sa seule référence à l'existence humaine provient des sons d'un objet distant occasionnel ou d'un son spécifique au site. L'œuvre est présentée dans le cadre de la célébration par le Festival international du film de Toronto du 175e anniversaire de la ville de Toronto. Organisé par Steve Gravestock. Du 5 septembre au 19 septembre, de 7 h à 19 h à Nathan Phillips Square, TIFF Box Office Tent.

Apichatpong Weerasethakul
L'artiste et cinéaste thaïlandais acclamé par la critique Apichatpong Weerasethakul (Syndromes and a Century) présente Phantoms of Nabua, une installation à une seule chaîne qui étend bon nombre des thèmes récurrents de ses longs métrages de renommée internationale sur un terrain plus politiquement conscient. En se concentrant sur la ville frontalière thaïlandaise de Nabua, le site d'une confrontation sanglante entre les agriculteurs communistes et l'armée en 1965, Weerasethakul engage les garçons locaux - descendants des agriculteurs persécutés - et capture leur juvénescence masculine à la lumière et dans l'ombre. Méditation envoûtante et éthérée sur la lumière, les fantômes, la réincarnation et la transformation, Phantoms of Nabua est un segment du plus grand projet multiplateforme de l'artiste, Primitive, qui explore les thèmes de la mémoire et de l'extinction dans son pays d'origine. La pièce est présentée conjointement avec A Letter to Uncle Boonmee dans Wavelengths 2009. Commandée par Animate Projects, Londres avec Haus der Kunst, Munich et FACT, Liverpool. Organisé par Andrea Picard. Du 10 au 20 septembre au Musée d'art contemporain canadien au 952, rue Queen Ouest. (Du mardi au dimanche, de 11 h à 18 h et les jeudis et vendredis de 11 h à 21 h) Réception d'ouverture le 10 septembre à partir de 19 h à 22 h

Jesper Just
L'artiste danois Jesper Just revient à Future Projections avec une nouvelle œuvre signature. Jesper s'intéresse depuis longtemps à la mécanique du drame cinématographique et aux émotions qu'il suscite chez son public: mélancolie, envie, solitude et vulnérabilité masculine. Les protagonistes de A Vicious Undertow sifflent à une nuit instrumentale ralentie en satin blanc, alors que le désir les dépasse dans un bar élégant. Comme dans ses films précédents, des personnages anonymes dansent, chantent, regardent et pleurent dans des tableaux émotionnellement ambigus. Cette fois, cependant, il s'intéresse autant au regard féminin qu'au mâle. Organisé par Mia Nielsen. Avec l'aimable autorisation de Galleri Christina Wilson, Copenhague. Du 10 au 19 septembre, il sera projeté sur les fenêtres avant de l'hôtel Drake à partir de 21 h. à 4 heures du matin

Mavericks

Barry Levinson présente le groupe qui ne mourrait pas
Barry Levinson a parcouru beaucoup de terrain dans sa carrière cinématographique - de l'Asie du Sud-Est dans Good Morning, Vietnam à Las Vegas dans Rain Man - mais il revient toujours à Baltimore. Dans cette session, Levinson présentera la première mondiale de sa dernière œuvre à Baltimore, The Band That wouldn ’; t Die, un documentaire d'une heure produit pour ESPN Film ’; s 30 for 30 project, sur une fanfare qui a gardé l'espoir vivant pour les fans de football de la ville.

Un après-midi avec Chris Rock
Chris Rock apporte ses idées comiques à cette conversation Mavericks, s'asseyant pour une interview pour mettre en évidence son nouveau documentaire, Good Hair (qui fait partie du festival de cette année), et se ramifiant dans des directions spontanées. Le rock n'est jamais à court d'opinions. Dans Good Hair, il se concentre sur le commerce et la créativité derrière les coiffures afro-américaines, déballant beaucoup de bagages culturels que nous portons tous, que nos cheveux soient raides ou bouclés.

La Danse – Le Ballet de l’;Opera de Paris
Dans cette véritable fête d'une session des Mavericks, le maître du documentaire Frederick Wiseman (Public Housing, Ballet, Titicut Follies) présentera la première nord-américaine de son film de 160 minutes La Danse, suivie d'une longue conversation sur cette nouvelle œuvre et sa carrière. Dans La Danse, Wiseman nous permet d'observer plusieurs recoins du Ballet de l'Opéra de Paris, des studios de répétition aux salles de costumes en passant par les bureaux administratifs. Nous avons un accès étendu aux chorégraphes qui travaillent avec des danseurs dans des styles classiques et modernes. Vous n'avez pas besoin d'être un aficionado de la danse pour vous émerveiller devant la beauté et l'athlétisme exposés.

Peter Berg présente Kings Ransom
Peter Berg présente la première mondiale de Kings Ransom, produit pour le projet 30 for 30 d'ESPN Film. Le documentaire d'une heure explore comment le déménagement de Wayne Gretzky du Canada à Los Angeles a changé le jeu du hockey. Pour les fans, c'est un incontournable. Mais même ceux qui ne connaissent pas le sport peuvent se connecter aux thèmes universels et seront éblouis par les clips d'archives de la maîtrise de Gretzky sur la glace. Le travail qui en résulte raconte une histoire puissante de famille, d'argent, de fierté nationale et d'opportunités perdues et gagnées. Ensuite, Berg s'assiéra pour une longue discussion sur le film et son amitié avec Gretzky.

En conversation avec … Michael Caine
Sir Michael Caine s'est décrit comme un Everyman. Mais tous les hommes ne peuvent égaler ses réalisations. Dans cette conversation Mavericks, nous obtiendrons une aide généreuse des talents du conteur. La discussion portera librement sur sa brillante carrière, y compris son dernier film, Harry Brown, qui sera présenté en première au Festival de cette année.

Consultez le nouveau guide des festivals de cinéma d’indieWIRE (les listes seront mises à jour tout au long de l’année):
JAN | FEB | MAR | APR | MAI | JUN | JUIL | AUG | SEP | OCT | NOV | DÉC



Top Articles

Catégorie

La Revue

Traits

Nouvelles

Télévision

Boîte À Outils

Film

Festivals

Commentaires

Prix

Box-Office

Entrevues

Clickables

Listes

Jeux Vidéos

Podcast

Contenu De La Marque

Pleins Feux Sur La Saison Des Récompenses

Camion De Film

Influenceurs